VIDÉO - De "Gossip Girl" au rock'n'roll : la renaissance électrique de Taylor Momsen

VIDÉO - De "Gossip Girl" au rock'n'roll : la renaissance électrique de Taylor Momsen

PORTRAIT – Star des ados grâce à la série "Gossip Girl", l’Américaine Taylor Momsen a tourné le dos à sa carrière d’actrice pour se consacrer à la musique avec The Pretty Reckless. Une formation décoiffante qui vient de publier un quatrième album au titre explicite : "Death By Rock And Roll".

Ce n’était donc pas un caprice de star. Lorsqu’elle forme The Pretty Reckless en 2009, Taylor Momsen est encore Jenny Humphries, l’ado timide qui s’encanaille auprès de la jeunesse huppée de l’Upper East Side dans la série à succès Gossip Girl. Une enfant star comme l’Amérique en produit à la chaîne, signée en agence de mannequins par ses parents à 2 ans, avant de faire son chemin à Hollywood en tournant dans Le Grinch avec Jim Carrey puis Paranoïd Park de Gus Van Sant, une montée des marches à Cannes à la clé.

Propulsé par le single "Make Me Wanna Die", l’album Light Me Up fait vaciller les sceptiques. Dans un registre post-grunge mâtiné de classic rock, les musiciens font parler la poudre. Voix rauque, présence magnétique, Taylor s’impose elle comme une chanteuse sacrément convaincante, petite cousine déterminée de Joan Jett et Courtney Love. Reste que lorsqu'elle annonce en 2011 vouloir mettre un terme à sa carrière d’actrice, certains doutent encore. 

Du rêve au cauchemar

"Je me considère comme une musicienne, parce que c’est le truc que j’ai choisi", explique-t-elle à l’époque au site Artisan News. "J’ai commencé à jouer la comédie à l’âge de 3 ans, mais j’y avais été un peu contrainte. Ça ne me dérange pas. J’aime bien ça. Mais c’est plus un job qu’autre chose." Après avoir fait une apparition dans le dernier épisode de Gossip Girl, en 2012, la jeune femme ne reviendra pas en arrière.

The Pretty Reckless enchaîne les albums et les tournées, donnant l’occasion à Taylor de partager la scène avec quelques-unes de ses idoles d’adolescence comme Amy Lee d'Evanescence ou Marilyn Manson. En 2017, le groupe décroche la première partie de Soundgarden, icônes de la scène de Seattle avec leur tube "Black Hole Sun". Un rêve qui se transforme en cauchemar lorsqu’au retour d’un concert à Detroit, le chanteur Chris Cornell se donne la mort dans sa chambre d’hôtel. Il avait 52 ans.

Lire aussi

Un an plus tard, un nouveau drame frappe le groupe. Kato Khandwala, le producteur qui a façonné leurs trois premiers albums, se tue dans un accident de moto à l’âge de 47 ans. Taylor Momsen, qui voyait en lui son mentor et son meilleur ami, va mettre de longs mois à s’en remettre. "J’ai véritablement plongé", reconnaît-elle dans une interview au NME. "J’étais dans un état d’esprit très sombre, j’ai fait une dépression et j’ai abusé de certaines substances. Alors ça peut paraitre cliché, mais c’est le rock'n’roll qui m’a sauvé."

Des invités prestigieux

Cette période douloureuse constitue les fondations de Death By Rock And Roll, le quatrième album de The Pretty Reckless, paru le 12 février. Sur la pochette, la chanteuse pose nue sur une pierre tombale, tout un symbole. Musicalement, le groupe a encore élargi sa palette, avec l’aide d’invités prestigieux. Le guitariste Kim Thayill et le batteur Matt Cameron, rescapés de Soundgarden, viennent prêter main forte sur l’intense "Only Love Can Save Me Now" tandis que Tom Morello de Rage Against The Machine décoche le genre de solo pyrotechnique dont il a le secret sur le single "And So It Went". 

Mention spéciale à "25", une ballade rock poignante "à la James Bond" sur laquelle Taylor Momsen égrène, année après année, les hauts et les bas d’une existence passée devant les projecteurs. "J’ai 25 ans et je suis toujours vivante", constate la jeune femme qui après avoir surmonté ses idées noires, n’attend plus que la réouverture des salles de concert pour faire rugir sa renaissance. Qu’elle se rassure, elle n’est pas toute seule !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Violences urbaines à Lyon : deux mineurs et un majeur poursuivis, une enquête confiée à l'IGPN

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter