VIDÉO - Des trèfles, du vert et de la bière : on vous explique la Saint-Patrick en 60 secondes

CULTURE
DirectLCI
TRADITION - Ce samedi, comme tous les 17 mars, sera un jour de fête pour les Irlandais, qui vont arborer le symbole de la Saint-Patrick à la boutonnière et se retrouver autour d'une pinte de bière. Cette marée verte dépasse aujourd'hui largement les frontières du pays. Mais au fait, que fête-t-on vraiment ?

Lever son verre pour la Saint-Patrick est devenu une tradition. Mais à quoi trinque-t-on vraiment ? Devenue l’une des fêtes les plus populaires d’Irlande (sans être pour autant la fête nationale au sens du 14 Juillet en France), la Saint-Patrick est à l'origine une commémoration religieuse : Patrick est le Saint Patron des Irlandais. Lorsqu'il a évangélisé le pays au Ve siècle, il se serait servi d'un trèfle pour expliquer le principe de la Sainte-Trinité. 


Au fil des ans, l'aspect religieux de cette fête est passé au second plan. Et aujourd'hui, cette dernière dépasse largement les frontières de l'Irlande. Et ce quel que soit le jour de la semaine où elle tombe. Car la Saint-Patrick se célèbre à date fixe : tous les ans, le 17 mars. 

Célébrée à Paris et dans le monde entier

Dans le monde entier, des parades, des bals, et des dégustations culinaires ont notamment lieu chaque année pour l'occasion. En France, de nombreux pubs organisent ainsi des concerts et des festivités. A Paris, où le Centre culturel irlandais organise un "Saint Patrick's Family Day", on peut par exemple citer le O'Sullivan dans le XVIIIe arrondissement, La Taverne de Cluny (Ve), ou encore le Celtic Corner Pub (XVe).


Aux États-Unis, plus de deux millions de spectateurs se retrouvent chaque année sur la 5e Avenue de New York pour une gigantesque parade. Quant à la "folie du vert" de rigueur ce jour-là, elle ne se limite pas aux chapeaux et vêtements. A Washington par exemple, l'eau de la fontaine de la Maison Blanche est colorée en vert.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter