VIDÉO - Emmanuelle Béart : "Au cinéma, c'est beaucoup plus dur de vieillir pour une actrice"

VIDÉO - Emmanuelle Béart : "Au cinéma, c'est beaucoup plus dur de vieillir pour une actrice"

INTERVIEW – Elle tient le premier rôle de "L’Étreinte", un drame dans lequel elle incarne une veuve qui tente de reprendre en main sa vie sentimentale. À l’occasion de la sortie du film ce mercredi, Emmanuelle Béart s’est confiée auprès de LCI.

Elle fait son grand retour au cinéma avec l’un des plus beaux rôles de sa carrière. Dans L’Étreinte, le premier long-métrage de Ludovic Bergery, Emmanuelle Béart incarne Margaux, une jeune veuve qui après la mort de son mari, reprend des études de lettres. Sur les bancs de la fac, elle fait la rencontre d’Aurélien (Vincent Dedienne) et son groupe d’amis qui l’encouragent à reprendre en main sa vie sentimentale. 

Si ce portrait de femme tout en nuances semble avoir été écrit pour sa vedette, tour à tour craintive, malicieuse, impulsive et désespérée, il n’en est rien. "Je me souviens avoir donné des idées d’actrices à Ludovic, que je connaissais", révèle-t-elle. "Et puis un jour il y a une sorte d’évidence pour lui et d’évidence pour moi. Je commence à comprendre le personnage dans ses yeux et à ce moment-là il me dit : 'Mais en fait c’est pour toi !'." 

Instinctivement, il y a dix ans, je me suis dit : ‘Je ne veux pas qu’on m’abandonne. J’abandonnerai avant d’être abandonnée'- Emmanuelle Béart

De Margaux, Emmanuelle Béart dit que c’est un être "enfermé dans une bulle pendant des années pour différentes raisons. Tout d’un coup la bulle éclate et elle se retrouve nue face à la réalité avec cette nécessité de se réapproprier son corps, son cœur, son esprit. Avant le regard des autres, il y a cette première confrontation avec elle-même." 

Couronnée aux César pour sa performance dans Manon des sources en 1986, Emmanuelle Béart a longtemps incarné une icône glamour sinon sulfureuse qui a inspiré les plus grands cinéastes français, de Jacques Rivette à André Téchiné en passant par Claude Chabrol, sans parler de sa brève parenthèse hollywoodienne aux côtés de Tom Cruise dans Mission : Impossible.

Une nouvelle vie grâce au théâtre

Ces dernières années, c’est sur les planches qu’elle a donné une nouvelle dimension à sa carrière, notamment sous la direction de Stanislas Nordey, n’effectuant que de brèves apparitions sur grand écran. "Je pense que je n’aurais pas pu jouer ce personnage il y a quelques années", assure-t-elle. "Le théâtre a créé chez moi une forme de possibilité d’abandon que je ne ressentais pas avant. Dans ce film, je n’ai pas l’impression d’avoir joué mais d’avoir été là, avec le metteur en scène, dans une sorte de corps à corps avec sa caméra. Je n'ai aucun souvenir de jeu !".

Lire aussi

En 2002, Emmanuelle Béart avait participé au documentaire Searching for Debra Winger, dans lequel la comédienne Rosanna Arquette chroniquait la difficulté des comédiennes à maintenir une carrière au cinéma, la quarantaine passée. Près de 20 ans plus tard, rien n’a changé, ou presque, selon elle.  

"Je suis partie au théâtre aussi pour ça", souligne-t-elle. "Au cinéma, c’est beaucoup plus dur de vieillir. Mais aussi de changer de rôle, de changer d’emploi. Instinctivement, il y a dix ans, je me suis dit : ‘Je ne veux pas qu’on m’abandonne. J’abandonnerai avant d’être abandonnée’".

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.