Au moins 8 morts, des centaines de blessés... Ce que l'on sait du mouvement de foule au festival Astroworld

Au moins 8 morts, des centaines de blessés... Ce que l'on sait du mouvement de foule au festival Astroworld

DRAME - Vendredi soir, un mouvement de foule a fait au moins huit morts et plusieurs blessés lors d'un concert de Travis Scott pour l'ouverture du festival Astroworld, à Houston au Texas.

Une nuit d'horreur. Vendredi soir, le concert du rappeur Travis Scott, qui devait lancer la troisième édition du Festival Astroworld, évènement qu'il organise dans sa ville natale de Houston depuis 2018, a viré à la catastrophe suite à un gigantesque mouvement de foule. Des morts et des blessés sont à déplorer. LCI fait le point sur ce que l'on sait de cette soirée qui a dégénéré.

Toute l'info sur

Drame au festival Astroworld

Que s'est-il passé ?

Dans la soirée de vendredi, un mouvement de foule massif a provoqué la mort d'au moins 8 personnes pendant le concert du rappeur Travis Scott. Plus de 300 autres ont dû être traitées pour des blessures sur place, en comptant les éraflures et contusions mineures, selon les autorités.

Sur ces centaines de blessés, 25 patients ont dû être transportés à l'hôpital, dont 13 étaient toujours aux mains des médecins samedi après-midi, a déclaré le maire de Houston, Sylvester Turner, au New York Times. Plus tôt dans la journée, le chef des pompiers de Houston, Samuel Pena, avait fait état de 11 personnes en arrêt cardiaque, lors d'une conférence de presse à l'extérieur du NRG Park, où se tenait l'évènement.

Les victimes sont toutes âgées entre 14 et 27 ans. "Il s'agissait d'un jeune public", a affirmé l'élu, annonçant qu'un enfant de 10 ans faisait partie des blessés.

Comment cette tragédie a-t-elle pu se produire ? D’après les premiers éléments, c’est un mouvement de panique qui serait à l’origine du drame. "La foule a commencé à se presser vers le devant de la scène. Cela a créé un début de panique qui a provoqué des blessures, les gens ont commencé à tomber, à perdre conscience et cela a entraîné une panique supplémentaire", a déclaré Samuel Pena. "En l'espace de quelques minutes, on s'est retrouvés avec plusieurs personnes à terre qui faisaient une sorte d'arrêt cardiaque", a ajouté la police.

Selon le quotidien The Houston Chronicle, des véhicules d'urgences ont tenté à de multiples reprises de calmer le mouvement de foule avant que les organisateurs n'arrêtent définitivement le concert.

Des soupçons de drogue ?

Est-ce une défaillance de la sécurité ? Impossible pour le maire de Houston. "Nous avions plus de sécurité là-bas que lors des matchs des World Series (les phases finales de la Ligue majeure de baseball nord-américaine, ndlr.)", a déclaré Sylvester Turner, notant que l'événement avait eu lieu sur la propriété du comté, avec une sécurité organisée par la ville de Houston. Le département de police de Houston a fourni plus de 360 officiers, a-t-il assuré, et ce "en plus des effectifs qui m'ont été rapportés : il y avait 240 ou 250 agents de sécurité privés qui étaient là".

"Nous examinons toutes les causes potentielles de cet incident ou ce qui a causé les arrêts cardiaques. Nous ne retirons rien de la table", a-t-il ajouté alors.

La police de la ville a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer les causes exactes de la bousculade, et vérifier les protocoles de sécurité du festival, précisant qu'elle analysait toutes les séquences vidéo de la soirée.

Le chef de la police, Troy Finner, a ajouté en conférence de presse que les enquêteurs tentaient aussi de vérifier des "rumeurs selon lesquelles des festivaliers auraient injecté des drogues à d’autres festivaliers". Un agent de sécurité a notamment déclaré avoir senti une piqûre au cou pendant le chaos et avoir perdu connaissance. Il a été réanimé au moyen d’un médicament.

Une nuit "tragique"

Sur les réseaux sociaux, Travis Scott, qui était sur scène au moment du drame, s'est dit "totalement dévasté" par le drame. "Mes prières vont aux familles et à tous ceux qui ont été touchés par ce qui s'est passé à l'Astroworld festival", a-t-il déclaré, l'air sombre et préoccupé, alors que certains affirment qu'il n'avait pas assez fait pour empêcher le drame. "Je ne pouvais tout simplement jamais imaginer la gravité de la situation", justifie Travis Scott.

Selon le quotidien The Houston Chronicle, l'artiste, rejoint par le rappeur canadien Drake sur scène, avait arrêté plusieurs fois sa prestation en voyant des spectateurs en difficulté près de la scène. 

Le rappeur de 30 ans a annoncé qu'il coopérait pleinement avec les autorités locales dans leur enquête sur les circonstances du drame. "Si vous avez la moindre information, merci de contacter les autorités", lance-t-il à ses fans sur Instagram.

La juge du comté de Harris, au Texas, Lina Hidalgo a également qualifié cette nuit de "tragique". "Les gens vont à ces événements à la recherche de bons moments, d'une chance de se détendre, de créer des souvenirs - ce n'est pas le genre d'événement auquel vous vous rendez et où vous vous attendez à découvrir des décès", a-t-elle affirmé.

C'est quoi l'Astroworld ?

Le festival a été lancé par le rappeur américain Travis Scott en 2018, date à laquelle, il a sorti son album du même nom, Astroworld. Il s'agissait de la 3e édition de l'événement, après que la précédente ait été annulée en raison du Covid-19.

Au total, 50.000 personnes étaient présentes vendredi et le festival devait se poursuivre tout au longtemps du week-end. Plusieurs artistes, comme les rappeurs Chief Keef et 21 Savage ou le groupe de rock australien Tame Impala, étaient d'ailleurs attendus sur scène.

Nominé huit fois au Grammy Awards, Travis Scott avait annoncé la sortie de son prochain album Utopia d'ici la fin de l'année.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.