VIDÉO - C'est quoi la "paralysie musicale", qui touche les Français à partir de 27 ans ?

DirectLCI
MUSIQUE - Une étude commandée par Deezer s’est intéressée sur nos habitudes d’écoute et a cherché à savoir quand nous perdons notre curiosité musicale. Verdict : nous devenons "musicalement coincés" à 27 ans.

Vous ne connaissez aucun groupe à l’affiche de Rock en Seine ? Vous continuez à écouter les tubes de vos 20 ans ? Votre smartphone est plein à craquer de Depeche Mode et de Metallica ? Vous souffrez sans doute de ce mal très partagé qui est "la paralysie musicale" ! Un phénomène qui fait rage lorsque vous avez atteint vos 27 ans et 3 mois. Soit l'âge auquel disparurent Jimi Hendrix, Kurt Cobain ou encore Amy Winehouse.

C'est en tous cas la conclusion d'une étude relayée par nos confrères du Figaro et menée par le service de streaming en ligne, Deezer, qui s'est amusée à interroger un échantillon de 5000 personnes au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne, au Brésil et en France. 


Pour faire simple, avant 27 ans et 3 mois, vous êtes ouvert aux nouveautés. Après cet âge, vous êtes enfermé dans une boucle temporelle, engluée dans la nostalgie musicale, à tel point que vous vous surprenez à écouter Radio Nostalgie en rentrant de boîte à trois heures du matin. En gros, vous êtes plus Michael Jackson que Kanye West. 

En cause, le manque de temps

Question : est-ce que la "paralysie musicale" est grave, docteur ? Réponse : non. Vous avez des circonstances atténuantes ! Plusieurs facteurs expliquent cette pratique : si pour un quart des personnes interrogées, l'emploi du temps est la raison principale de cet arrêt des découvertes musicales, le trop large choix et l'occupation des enfants sont évoqués dans respectivement 18 et 14% des cas.  


Peut-être devrions-nous nous inspirer de nos voisins d’outre-Rhin qui ne sont pas touchés par cette paralysie avant leur 31e anniversaire ou encore nos voisins d’outre-Manche, pas avant 30 ans et 6 mois. Mais nos jeunes artistes hexagonaux ne doivent pas pour autant désespérer, 54% des sondés aimeraient avoir davantage de temps pour découvrir de nouveaux sons. 


🎶 Ah, ce temps qui court, qui nous rend sérieux...  🎶

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter