Eurovision : la France enfin sur le podium !

Eurovision : la France enfin sur le podium !

COCORICO ! - Au concours de l’Eurovision, il a fallu un petit mouvement de la part du vainqueur pour susciter de vilains soupçons. La polémique n’éclipse pas l’audace des participants et le talent de la Française Barbara Pravi, qui repart avec la deuxième place.

Une envolée qui a bien failli mener notre pays à la victoire. Mais au terme d’un suspens insoutenable, Barbara Pravi s’est finalement retrouvée à la deuxième place. Un magnifique classement. La dernière fois que l’Hexagone s’était hissé aussi haut, c’était il y a 30 ans. “Bien sûr, je crois qu’on y a tous cru. Mais moi, je ne peux pas être déçue de quelque chose qui a déjà une embelli incroyable. Ma vie a déjà changé, elle a déjà changé avant. Là, je n’ose même pas imaginer ce que ça va être”, nous confie cette autrice compositrice interprète, nominée de France.

Toute l'info sur

Le WE

Les 26 pays qui étaient en compétition n’ont pas brider leur créativité. D’une nouvelle version d’une poupée russe, une chorégraphie islandaise, une expérience ukrainienne, à la Suisse qui a mené la danse. Plébiscitée par le jury, elle a joué la course en tête avec Barbara Pravi, jusqu’au vote du public et le sacre des rockers italiens.

Une victoire ternie actuellement par une image qui a fait le tour des réseaux sociaux. Que fait le chanteur du groupe. Se drogue-t-il en direct ? Son voisin lui donne-t-il un coup dans les côtes pour arrêter ? Explications de l’intéressé. “Thomas a cassé un verre, il a cassé un verre avec sa jambe. Je ne prends pas de drogue. Arrêtez”, précise Damianio David, chanteur du groupe Maneskin. Depuis, il a annoncé qu’il se prêterait à un test de dépistage. Notre pays ne fera pas de réclamation. Tout à sa joie d’avoir découvert un nouveau talent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un conseil de défense sanitaire se tiendra lundi, annonce Jean Castex

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.