VIDÉO - La Suisse invite Donald Trump à sa façon, et c'est très drôle

DRÔLE D'INVITATION - Après les Pays-Bas, c'est la Suisse qui a décidé d'inviter Donald Trump à venir visiter le pays et s'en faire un allié des Etats-Unis. Un clip hilarant qui révèle tous les points communs entre ce qu'aime le président américain et ce que la Suisse a à proposer.

Les Etats-Unis contre le reste du monde ? Il n'en est pas question pour la Suisse. Le compte YouTube SRF Comedy vient de mettre en ligne une vidéo hilarante, dans laquelle le pays invite le président Donald Trump à venir y faire un tour. Si son leitmotiv est "America First" ("L'Amérique avant le reste", ndlr), la Suisse propose de passer en seconde position. Cette vidéo intitulée "Switzerland Second", est une réponse au clip satirique imaginé par Arjen Lubach, l'animateur de l'émission néerlandaise "Zondag Met Lubach". 


Elle invitait également Donald Trump à venir découvrir le pays européen, et tentait de le convaincre de faire passer les Pays-Bas en deuxième, après les Etats-Unis. "Parce que nous nous rendons compte que c'est important que nous nous entendions, nous avons décidé de lui présenter notre petit pays. D'une manière qui lui parlera certainement beaucoup", annonçait le présentateur.

Les femmes qui n'ont pas voté depuis 1971, le Ku Klux Klan et les Mexicains

C'est donc sur le même modèle qu'est construite la vidéo suisse, mais avec une voix off qui imite Donald Trump avec bien plus de réussite. Cette dernière, incarnée par Shaun Streeter, lui propose de venir découvrir "le pays le plus sexy de l'Europe, avec ses grosses montagnes. Pas comme les Pays-Bas qui sont un pays vraiment trop plat", ses "femmes toutes plus belles les unes que les autres [...] qui n'ont pas voté avant 1971, ou même 1990 dans certaines régions", et ses points commun avec le Ku Klux Klan : "On aime aussi monter des chevaux et brûler des trucs" et, surtout, "il n'y a pas de Mexicains".


De nombreux autres pays sont montés dans le train Donald Trump. Le site Everysecondcounts rassemble des vidéos du même type, qui invitent Donald Trump à faire de leur pays le second derrière les Etats-Unis. Ainsi, l'Allemagne, la Belgique, le Portugal ou encore la Lituanie dévoilent les meilleurs côtés de leur pays pour le convaincre d'en faire un allié de poids.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter