Le Futuroscope se prépare d'ores et déjà aux retours des touristes

Le Futuroscope se prépare d'ores et déjà aux retours des touristes

À nouveau à l'arrêt depuis deux mois pour cause de Covid, le Futuroscope n'est pas pour autant déserté. Les salariés s'affairent pour que tout soit prêt dès la réouverture.

Depuis deux mois, le Futuroscope renvoie une image rare pour un parc d'attractions. Il n'a aucune file d'attente ni un seul cri d'enfants. Il est presque plongé dans un silence de cathédrale. Mais dans les coulisses, les employés s'affairent, comme c'est notamment le cas de Ludovic. Chargé des entretiens des attractions, il s'assure à ce que tous les rouages soient fonctionnels. Une tâche qui lui donne le privilège de profiter du dernier manège à la mode. Du côté des jardiniers, le vide est une aubaine. En effet, avec 40 hectares de verdure à gérer, cette absence de public leur permet d'être plus flexibles sur les horaires.

Toute l'info sur

Le WE

Au total, 100 personnes travaillent quotidiennement sur le site. C'est huit fois moins qu'en temps normal. Cette fermeture pour les vacances de Noël engendre également près de six millions d'euros de perte. D'autant plus que cette période est l'une des plus importantes en termes de chiffre d'affaires pour le parc. Désormais, ce dernier n'attend plus que le feu vert pour ouvrir ses portes. Une date qui est, pour l'instant, fixée au 6 février prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

EN DIRECT - "Muslim Ban", accord de Paris, plan pour l'économie : Biden prépare des premiers jours explosifs

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Lire et commenter