VIDÉO – ll y a 20 ans tout juste, la France découvrait Loana dans "Loft Story"

VIDÉO – ll y a 20 ans tout juste, la France découvrait Loana dans "Loft Story"

ANNIVERSAIRE – Le 26 avril 2001, les téléspectateurs découvraient les candidats de "Loft Story", la première téléréalité d’enfermement de l’histoire du PAF. Parmi eux, Loana Petrucciani, une Cannoise de 23 ans dont le destin n'en fini plus de défrayer la chronique.

C’était il y a 20 ans tout juste. Le 26 avril 2001, la chaîne M6 donnait le top départ de Loft Story, un programme inédit en France, inspiré du "Big Brother" néerlandais. Le principe ? Treize inconnus coupés du monde dans un décor de carton-pâte, des caméras suivant leurs moindres faits et gestes 24h/24. Cette petite révolution cathodique va déchaîner les passions dix semaines durant et donner naissance à une icône médiatique et populaire : Loana Petrucciani. Cette Cannoise de 24 ans se retrouve propulsée du jour au lendemain en une des magazines people. 

Son look de bimbo, sa romance éphémère avec Jean-Edouard et la fameuse scène de la piscine, son enfance difficile et l’enfant qu’elle ne voit pas grandir… Lorsqu’elle quitte La Plaine Saint-Denis, la gagnante de l’émission se retrouve catapultée dans un monde inédit. En l’espace de quelques mois, elle défile pour Jean-Paul Gaultier, lance sa gamme de maillots de bains, enregistre un single et publie même sa biographie, Elle m’appelait Miette, d’après le surnom que lui donne sa mère.

Les gens ont réussi à s’identifier à moi, je pense par le biais de l’écran- Loana, en 2001 sur France 3

"Je suis juste une personne comme toutes les autres", explique-t-elle sur France 3 lorsqu’on l’interroge, à la sortie du livre, sur les raisons de son immense popularité auprès du public, toutes catégories d'âge confondues. "Les gens ont réussi à s’identifier à moi, je pense par le biais de l’écran. Les adolescentes voudraient être un petit peu comme moi ou voudraient être ma grande sœur ou ma petite amie. Enfin ma petite amie, ça serait pour un garçon… Après savoir pourquoi, je n’ai pas de réponse."

Trop tôt, trop vite ?  Loana tourne bientôt en rond et se réessaye à la téléréalité, d’abord dans "Je suis une célébrité, sortez-moi de là" sur TF1, puis dans"Les Anges" sur NRJ12 - avant de vivre une véritable descente aux enfers, émaillée par plusieurs tentatives de suicides, de graves problèmes d’argent et un terrible accident de la route, dont elle ressort indemne en 2015. En février dernier, la jeune femme a été hospitalisée dans le Sud de la France. Fin mars, c’est à Paris qu’elle a contracté une forme grave du Covid-19, dont elle est aujourd’hui remise.

Lire aussi

Dans une interview accordée au Parisien début avril, elle révèle vouloir se réinstaller à Cannes, où elle projette d’ouvrir un cabaret. Lorsqu’on lui demande si le Loft l’a "fracassée", elle corrige : "J’ai été fracassée à différents moments de ma vie par des personnes qui m’ont entourée. Mais ce n’est pas la téléréalité qui m'a fracassée. Elle a changé ma vie, l’a embellie, a fait de moi ce que je suis (…) J’ai fait un album, dessiné des vêtements. Sans la téléréalité, je n’aurais jamais pu faire tout ça. J’étais danseuse en boite de nuit Je n’aurais pas eu un avenir radieux."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Gironde : un policier attaqué au couteau, l'assaillante est décédée

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.