Matisse à l'honneur au Centre Pompidou

Matisse à l'honneur au Centre Pompidou

S'il est un peintre qui est devenu le maître de la couleur, c'est bien Henri Matisse. Une grande exposition lui est consacrée au Centre Pompidou, encore fermé au public.

Seule, entourée des 230 tableaux qu'elle a mis deux ans à réunir, Aurélie Verdier, la commissaire de l'exposition "Matisse comme un roman" au Centre Pompidou a du vague à l'âme. Elle déplore le fait que le public ne puisse pas profiter de cette exceptionnelle exposition. Cette rétrospective nous donne à voir le cheminement de cet aventurier de l'art moderne. Alter ego de Picasso, Matisse explore dans sa peinture la puissance des couleurs et la pureté des lignes.

Toute l'info sur

Le WE

Tout commence en été 1905 à Collioure (Pyrénées-Orientales). L'artiste n'a alors que 26 ans et avec son ami Derain, il met au point une nouvelle façon d'utiliser la couleur. Le fauvisme est né. La lumière du sud a agi comme une révélation pour cette homme du nord du pays. L'artiste ne pourra alors plus se passer de ces hivers ensoleillés au bord de la Méditerranée. Il s'installe alors à Nice où il peindra des motifs récurrents, mais surtout une émotion. En 1937, il délaisse les pinceaux et se met à découper des papiers colorés dont il tapisse l'espace. De grands formats décoratifs faits pour séduire l’œil.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les résidents d'Ehpad "pourront sortir s'ils sont vaccinés", annonce Olivier Véran

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

Lire et commenter