"Merci, je ne vous oublierai jamais" : l'au revoir de Jean-Pierre Pernaut aux téléspectateurs du 13H

"Merci, je ne vous oublierai jamais" : l'au revoir de Jean-Pierre Pernaut aux téléspectateurs du 13H

TOUTE DERNIÈRE FOIS - Ça y est, une page se tourne. Jean-Pierre Pernaut a animé son dernier JT de 13H, ce vendredi après 33 ans de bons et loyaux services. Un discours qui n'a pas été facile à écrire, a confié l'intéressé.

"Il est temps pour moi de dire au revoir aux téléspectateurs"... Comment tirer sa révérence après s'être invité pendant plus d'un quart de siècle chez les Français ? Un exercice périlleux, s'il en est. Jean-Pierre Pernaut a d'ailleurs reconnu que ce message lui a causé bien du fil à retordre. "J'ai écrit un petit texte, je m'y prépare depuis des mois, et pourtant j'ai du mal à garder la tête froide. Comment le pourrais-je après tant d'émotions, de surprises, et surtout après 33 ans avec vous", a-t-il avoué. 

Et les premiers mots qu'il souhaite adresser, c'est avant tout à son public, si fidèle. "On a créé des liens très forts. J'y ai mis toute ma passion pendant presque la moitié de ma vie, vous le savez. Ça a été un honneur de pouvoir traverser la petite et la grande histoire du monde grâce à vous et à votre fidélité, et pour beaucoup celle de vos grands-parents, et de vos parents", a-t-il dit, quelque peu amusé. 

Toute l'info sur

Jean-Pierre Pernaut, 33 ans de JT

Tout en poursuivant : "Ça a été une extraordinaire aventure d'impulser le travail de tant d'équipes pendant toutes ces années pour vous écouter, faire entendre tous ceux qu'on n'entend pas ailleurs. Ça a été une révolution il y a 33 ans, ça a été ma ligne de conduite, et j'en suis très fier. Faire entendre et montrer toutes les richesses de nos régions jusque dans les plus petits villages. On a traversé ensemble pas mal de tempêtes aussi".

Merci aux journalistes, aux techniciens, aux assistantes... c'est la famille du 13H- Jean-Pierre Pernaut

Mais il n'a pas oublié pour autant toutes les petites mains qui ont travaillé à ses côtés, pour certaines dans l'ombre, pour d'autres au grand jour. "Je voudrais saluer tous nos correspondants dans les régions. C'est l'âme du journal, je suis très triste de les quitter aujourd'hui. Ils se sont tellement battus à mes côtés. Merci aux journalistes, aux techniciens, aux assistantes qui m'ont entouré avec beaucoup de talent pour construire un journal tous les matins. C'est la famille du 13H, alors il y a un élément de la famille qui s'en va, mais tout le reste de la famille va continuer à travailler avec Marie-Sophie Lacarrau", a-t-il souligné, en ajoutant également un remerciement à ses trois patrons qui lui ont laissé cette liberté formidable. "Liberté et indépendance sans lesquelles ce métier n'aurait aucun intérêt", a-t-il précisé, avant de les citer : "Patrick Le Lay, qui nous a quitté il y a quelques mois, Nonce Paolini, et Gilles Pélisson". 

Puis le rythme de sa voix s'est fait plus lent. Et sur le ton de la confidence, il a lâché : "Avouez qu'à mon âge, on peut avoir envie d'un autre rythme", comme pour mieux s'excuser de quitter le navire. "J'ai une pensée pour ma femme et pour ma mère qui pendant trente ans n'a jamais manqué...". Mais soudain à l'évocation de sa première fan, gagné par l'émotion, Jean-Pierre s'étrangle, cherche son souffle, manque d'arrêter et se reprend : "Elle n'a jamais manqué un journal et nous regarde sans doute de là-haut", poursuit-il. Jean-Pierre avait d'ailleurs reconnu qu'il n'aurait jamais pu tirer sa révérence de son vivant. 

En vidéo

VIDÉO - La Mixtape de Jean-Pierre Pernaut : "Ce ne sont pas des chansons de mon âge tout ça !"

"J'arrête le coeur serré mais je suis confiant pour la suite"- Jean-Pierre Pernaut

"Je ne vous abandonne pas pour autant", s'est-il empressé d'ajouter. Car pour Jean-Pierre la retraite n'est pas pour tout de suite. Il fourmille au contraire de projets, parmi lesquels, une nouvelle plateforme sur internet, la JPPTV, qui commence ce vendredi. "Je vous retrouverai aussi toutes les semaines sur LCI à partir du 9 janvier", a-t-il poursuivi. Une émission baptisée "Jean-Pierre et vous" qui donnera encore la parole aux Français. Une manière de tourner en douceur le chapitre du 13H et de poursuivre son engagement pour les régions.

Lire aussi

"J'arrête le coeur serré mais je suis confiant pour la suite", a-t-il assuré. Et comme pour mieux rassurer son public, certainement déboussolé, il prévient : "Marie-Sophie Lacarrau adore les régions", avant de conclure, ému, "Je vous embrasse du fond du cœur. Merci. Je vous aime. Je ne vous oublierai jamais".

Pour Jean-Pierre Pernaut, l’aventure continue avec la www.jpptv.fr. Découvrez le nouveau site de JPP dès maintenant.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Deux jeunes retrouvés morts après être partis en randonnée au Piton de la Fournaise

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

Lire et commenter