"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

QCM - Les 29 candidates au titre de Miss France 2021 ont passé leur test de culture générale au château de Versailles. Comme les années précédentes, certaines ont eu le chic pour réinventer l'Histoire.

C'est l'épreuve que redoutent chaque année les candidates au titre de Miss France : le fameux test de culture générale. Histoire, géographie, problèmes de mathématique, rien ne leur est épargné. "Mais si elles sont de nature curieuse, elles seront en mesure de répondre à 80% des questions", affirme Sylvie Tellier.

Une heure plus tard, lorsque les 29 candidates rendent leurs copies, l'optimisme de la directrice générale du Comité Miss France a quelque peu du plomb dans l'aile, comme le montre la vidéo en tête de cet article. Ainsi à la question : "Quelle ville s'appelait autrefois Lutèce ?", Miss Normandie lance : "J'ai mis Athènes, il me semble". "Moi j'ai mis Rome", ajoute Miss Bretagne. Là ou il fallait répondre Paris.

Toute l'info sur

Amandine Petit, Miss Normandie, devient Miss France 2021

Parmi les matières qui ont le plus fait souffrir les candidates ? Assurément, l'Histoire de France. Pour Miss Martinique, Jean Moulin est d'ailleurs devenu un scientifique en lieu et place du célèbre résistant. Autre question, en soi moins essentielle, "Qu'est-ce que le Pouilly Fumé ?". "J'ai fait plouf-plouf entre les 3 réponses proposées parce que je ne sais pas ce que c'est", sourit Miss Poitou-Charentes. "Je crois que c'est un vin", ajoute timidement une autre candidate.

Il est clair qu'une jeune femme qui n'a pas la moyenne à ce test de culture générale devra, pour espérer être dans les quinze finalistes, marquer beaucoup de points dans les autres épreuves.- Sylvie Tellier

Mais ce millésime 2020 n'est finalement pas si différent des années précédentes, où Miss Picardie assurait par exemple, en 2019, que le chef Pierre Hermé était sculpteur, ou rebaptisait la fameuse toile "Le Radeau de la Méduse" de Géricault, devenue "Le Radeau de bois".

Sylvie Tellier a également eu quelques surprises lorsqu'elle a découvert que Teddy Riner n'était plus judoka, mais le mari de Beyoncé, tandis que Marlène Schiappa s'est retrouvée au Panthéon à la place de Simone Veil. Un an plus tôt, une autre candidate révélait, elle, que le taux de chômage en France était de 45% ! 

Lire aussi

En revanche sur les questions sportives, les candidates au titre de Miss France 2021, prudentes, préféreront ne pas répondre devant les caméras de TF1 : "C'est terrible, tous nos amis masculins vont nous haïr si on donne la mauvaise réponse, c'est sûr", admet Miss Normandie. Comme elle, nombreuses étaient les candidates à craindre cette épreuve de culture générale. Certaines s'accordent même à dire que "c'est comme passer le bac". 

Des angoisses justifiées si on en croit les dires de Sylvie Tellier : "Il est clair qu'une jeune femme qui n'a pas la moyenne à ce test de culture générale devra, pour espérer être dans les quinze finalistes, marquer beaucoup de points dans les autres épreuves". 

Une chose est sûre, il va falloir faire preuve de stratégie pour l'emporter. Suite du programme ce mercredi : les candidates doivent apprendre à marcher comme une Miss et à bien se comporter en société.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Lire et commenter