Mort de Rémy Julienne : le cinéma dit adieu au roi de la cascade.

Mort de Rémy Julienne : le cinéma dit adieu au roi de la cascade.

Le cascadeur Rémy Julienne est mort aujourd'hui à l'âge de 90 ans. Il avait doublé Roger Moore, Sean Connery dans plusieurs James Bond, mais aussi Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon. Une carrière riche de 1 400 films.

L'adrénaline pour carburant, l'amour du risque calculé. Ce trompe-la-mort est bien le roi de la cascade. Avec son fils Michel, ils coordonnent les plus folles voltiges de Taxi en 1998. Cinquante ans d'exercices quotidiens pour maîtriser le danger. Rémy Julienne démarre sa carrière de cascadeur en 1964 dans "Fantômas". Il double à moto Jean Marais, puis devient le motard allemand de "La grande vadrouille". Film après film, il défie le bitume. Il invente, conçoit et réalise les cascades des plus grands acteurs : Lino Ventura, Johnny, Belmondo ou encore Roger Moore lui font une confiance absolue.

Toute l'info sur

Le WE

Et qu'importe l'engin. La 2CV de sœur Clotilde dans "Les gendarmes de Saint-Tropez" a tout de même laissé deux traces de pneus sur l'asphalte brûlant. Et avec lui, le cinéma va bientôt marcher sur la tête. Fort de sa réputation, les producteurs de James Bond lui demandent de créer des cascades spectaculaires. Et "Dangereusement vôtre" n'est plus seulement un titre de film, c'est un concept pour le casse-cou du cinéma. Rémy Julienne tournera six James Bond avec le permis de tuer quelques belles carrosseries. Mais quand Jean-Paul Belmondo a quatorze reprises lui demande d'exécuter lui-même ses cascades, Rémy n'en dort plus. Il coordonne à la dixième de seconde près toutes les actions comme dans cette séquence mémorable "du Guignolo" en 1979 au-dessus de Venise.

L'as des as de la conception de cascades ne s'est jamais privé de froisser de la tôle pour ravir la toile et pour ne jamais briser son rêve d'enfant.

Sur le même sujet

Lire et commenter