VIDÉO - Line Renaud, en larmes, évoque Johnny Hallyday sur LCI : "il ne mourra jamais, Johnny. Jamais..."

TÉMOIGNAGE - Interviewée dans La Matinale de LCI ce mercredi, Line Renaud, très émue, a rendu hommage à Johnny Hallyday, "l’idole des jeunes" qu'elle a contribué à révéler au début des années 60 alors qu'il n'était qu'un adolescent. Pour elle, "il ne mourra jamais".

C'était sa marraine dans le métier. Line Renaud a peiné à contenir sa tristesse ce mercredi matin sur LCI pour évoquer le décès de Johnny Hallyday : "On est K.O., on est dans la douleur. Et je ne pensais pas que ça irait aussi vite. Johnny, on pense toujours que c’est un surhomme. Il nous a prouvé plus d’une fois qu’il a fait des miracles. A chaque fois, on pense qu’il va s’en sortir...." 


Line Renaud considérait Johnny Hallyday comme un fils. Pour elle, ce qui faisait la différence avec les autres, c'était son charisme : "Il n’y a pas d’école pour le charisme (…) avant d’ouvrir la bouche, avant de dire quoi que ce soit, rien qu’à sa façon d’arriver dans le studio, il avait ce charisme..." 

En vidéo

VIDEO. Line Renaud raconte Johnny Hallyday

Johnny, c'était une révolutionLine Renaud au sujet de Johnny Hallyday

Ce témoignage de Line Renaud nous ramène au 18 avril 1960, lorsque l'actrice et chanteuse, âgée alors d'une trentaine d'années, présen­tait au public de la RTF (Radiodiffusion-télévision française) un certain Johnny Hally­day, 17 ans : "Moi, je revois le petit garçon. Ce petit garçon qui avait 17 ans." raconte-elle sur LCI. "J’ai eu la chance d’avoir été choisie par la productrice de l’émission 'L’école des vedettes'. Une artiste connue devait parrainer un artiste en qui elle croyait et j’avais eu la joie de choisir ce jeune homme."


Line Renaud poursuit, sous le coup de l'émotion : "Il avait 17 ans, il était beau comme un dieu, il avait une seule chanson, Laisse les filles, il est entré dans le studio avec un tel charisme, les cheveux longs bouclés, un beau regard bleu, très timide, très humble. Il a chanté sa chanson et la France s’est déchainée. C'était une révolution à l'époque. Les parents me demandaient : 'Mais qu’est-ce qu’il vous a pris Line Renaud de présenter un chanteur qui se roule par terre ?'. Et les enfants, eux, demandaient : 'Mais comment s’appelle-t-il ?'. Pour moi, Johnny avait tout gagné, il avait tout créé sauf l’indifférence."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet