VIDÉO – Qui est Vir Das, l’humoriste qui défend les femmes et fait enrager les nationalistes en Inde ?

VIDÉO – Qui est Vir Das, l’humoriste qui défend les femmes et fait enrager les nationalistes en Inde ?

CONTROVERSE – Star comique à Bollywood, Vir Das vient de s’attirer les foudres du parti nationaliste au pouvoir en Inde lors d’un spectacle corrosif joué à Washington. Son tort ? Dénoncer le patriarcat et les violences faites aux femmes dans son pays.

Pour ses détracteurs, Vir Das serait un dangereux terroriste. Mais qu’a donc fait cet humoriste de 42 ans, au générique de nombreux films et séries à Bollywood et dont les spectacles sont disponibles sur Netflix ? Le 12 novembre dernier, il s'est produit au Kennedy Center de Washington dans un monologue intitulé "I Come from two Indias" (Je viens de deux Inde). Son angle ? Dénoncer la dualité d’une société tiraillée entre le conservatisme de ses dirigeants et les aspirations de sa jeunesse.

"Je viens d’une Inde qui possède la plus grande population active de moins de 30 ans au monde, mais qui doit encore écouter des leaders de 75 ans avec des idées vieilles de 150 ans", dénonce Vir Das. Une allusion à peine voilée à Narendra Modi, l’actuel Premier ministre nationaliste, 71 ans, et à son prédécesseur Manmohan Singh qui avait plus de 80 ans lorsqu’il a quitté le pouvoir.

Des punchlines qui font mal

Vir Das est particulièrement virulent lorsqu’il évoque la conditions des femmes dans la société indienne, et notamment les violences terribles dont certaines sont victimes. "Je viens d’une Inde où nous vénérons les femmes le jour et où elles sont victimes de viols collectifs la nuit", balance-t-il en référence à certains faits divers sordides qui ont émaillé l’actualité de son pays ces dernières années.

Je viens d’une Inde ou les femmes mettent des saris mais aussi des baskets et qui doivent supporter les conseils de vieillards qui n’ont jamais porté de saris et n’ont jamais eu l’occasion d’en défaire un de toute leur vie - Vir Das

Le 14 septembre 2020, une jeune fille de 19 ans a été sauvagement violée et massacrée par quatre hommes dans son village de Bool Garhi, dans l’Etat d’Uttar Pradesh. Paralysée, elle est morte quelques jours plus tard dans un hôpital de New Delhi. La police locale a non seulement nié le viol, mais procédé à la crémation du corps sans l’autorisation de ses parents.

Dénonçant le patriarcat à tous les étages de la société indienne, Vir Das a également cette punchline aussi savoureuse qu’édifiante : "Je viens d’une Inde ou les femmes mettent des saris mais aussi des baskets et qui doivent supporter les conseils de vieillards qui n’ont jamais porté de saris et n’ont jamais eu de toute leur vie l’occasion d’en défaire un".

Accusé de nuire à l'image de son pays

Diffusé en ligne quelques jours plus tard, le spectacle a eu l’effet d’une bombe en Inde. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont accusé Vir Das d'avoir outragé l'Inde sur la scène internationale. Deux plaintes en diffamation ont d’ores-et-déjà été déposée contre l’humoriste, l’une d’elles provenant d’un avocat proche du parti nationaliste au pouvoir.

"Toute nation a sa part de lumière et d'obscurité, de bien et de mauvais", a plaidé Vir Das dans un message publié depuis Twitter. En vain ?  L’humoriste, qui a reçu le soutien d’une partie de l’opposition indienne, n’est pas le premier à provoquer la colère d’une partie de son pays. En janvier dernier, le jeune Munawar Faruqui a fait un mois de prison pour s’être moqué des dieux et déesses hindous dans un spectacle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : au Royaume-Uni, deux cas du variant Omicron détectés

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Avec le variant Delta, le risque de contamination explose dans le métro

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.