VIDÉO - Pompéi expose de nouveaux trésors, dont des amulettes magiques

VIDÉO - Pompéi expose de nouveaux trésors, dont des amulettes magiques

HISTOIRE - Le site archéologique de Pompéi, la ville romaine ensevelie par une éruption volcanique il y a presque 2.000 ans, a dévoilé lundi 25 janvier de nouveaux trésors découverts au cours des dernières fouilles, parmi lesquels d'intrigantes amulettes. Parmi eux, un étonnant ancêtre du fast-food.

Le site archéologique de Pompéi, la ville romaine ensevelie par une éruption volcanique il y a presque 2.000 ans, a dévoilé lundi 25 janvier de nouveaux trésors découverts au cours des dernières fouilles. 

Ces nouveaux vestiges ont été présentés lors de l'inauguration de l'Antiquarium, musée rénové exposant sur place des statues en bronze, des fresques, des bijoux en or et argent... en très bon état de conservation. Un grand chantier de rénovation financé en grande partie par l'Union européenne a en effet permis de redonner vie à ce site classé au patrimoine de l'Unesco mais qui était mal entretenu et se dégradait de manière inquiétante.

Ainsi, à l'intérieur d'une boîte, les archéologues ont découvert des dizaines d'amulettes, anneaux, statuettes et porte-bonheur en ivoire, bronze, céramique ou ambre qui apparemment ne furent pas suffisants pour protéger l'antique cité de la fureur du Vésuve, qui se serait abattue en octobre de 79 après JC, six mois plus tard que ce que l'on croyait jusqu'ici.

Lire aussi

Un fast-food antique avec des jarres intégrées pour la cuisson et le maintien au chaud

Autre découverte, très riche d’enseignements sur l’époque : un thermopolium qui s’apparente à un fast-food antique, orné de motifs polychromes et dans un état de conservation exceptionnel. La cendre volcanique a figé le comptoir, émerveillant les visiteurs avec des jarres intégrées destinées au maintien au chaud et à la cuisson. 

Une découverte étonnante complétée par des reliefs alimentaires : fragments d’os de canard, restes de porc, chèvre, poisson ou escargot retrouvés dans des pots en terre cuite sont autant d’indications sur les habitudes alimentaires des habitants de Pompéi. Plusieurs ingrédients étaient cuisinés ensemble, un peu comme une paella.

Ce comptoir figé par la cendre volcanique est situé dans un quartier qui était très fréquenté au croisement de la rue des Noces d'argent et de la rue des Balcons.

C'est presque comme si vous pouviez voir l'âme de Pompéi, son esprit.- Massimo Osanna, directeur du site de Pompéi

Seul un tiers du site, qui s'étend actuellement sur 44 hectares non loin de Naples, a été mis au jour par les archéologues.

Comme la plupart des sites culturels italiens, Pompéi est resté fermé ces derniers mois à cause de la pandémie de Covid. Il a rouvert le 18 janvier, mais reste quasiment désert, avec une moyenne de moins de cent visiteurs par jour, contre 8.000 en temps normal. "Nous avons perdu 80% de nos visiteurs, et donc 80% de nos recettes de billetterie", déplore Massimo Osanna, qui dirige Pompéi depuis 2014. Sollicité par l'Agence France Presse, il précise par ailleurs que le site bénéficiait de subventions du ministère de la Culture pour compenser ce manque à gagner.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - L'OMS appelle à faire du "Covid long" une "priorité claire" des autorités sanitaires

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter