VIDÉO – Bilal Hassani : "Mon apparence, c’est un moyen d’exister plus fort et plus fièrement"

VIDÉO – Bilal Hassani : "Mon apparence, c’est un moyen d’exister plus fort et plus fièrement"

INTERVIEW – C’est la sensation de la saison 11 de "Danse avec les stars". Interrogé par nos soins avant le troisième prime, le chanteur Bilal Hassani revient sur le début de son aventure dans le programme de TF1. Et dévoile les secrets de son look aussi symbolique que flamboyant.

Lui-même n’en revient pas. Lors du premier prime de la nouvelle saison de "Danse avec les stars" sur TF1, Bilal Hassani, 22 ans, a été le seul candidat à décrocher les quatre buzz du jury grâce à contemporain ébouriffant sur "Courage" de Sia. "J’étais un peu surpris de moi-même quand j’ai revu la performance", avoue-t-il à LCI dans l’interview ci-dessus. "Parce que c’était joli. Et parce que généralement je vais être très critique et je ne vais pas trop apprécier me revoir. Mais je pense qu’on a fait quelque chose dont on est très fier avec Jordan. C’est une histoire qui a bien commencé."

Toute l'info sur

"Danse avec les stars" 2021

Dans l’histoire du programme en France, le jeune chanteur révélé par "The Voice Kids" est en effet le premier candidat à tenter sa chance en compagnie d’un danseur du même sexe, le professionnel Jordan Mouillerac, qui avait par le passé accompagné Hapsatou Sy et Carla Ginola. "La diva Bilal Hassani ordonne d’avoir un partenaire et pas une, sinon il claquera la porte du Studio 217 !", ironise l’intéressé lorsqu’on lui demande s’il est à l’origine de ce choix très symbolique.

Bientôt avec son boyfriend dans l'émission ?

"Aurais-je pu faire l’aventure avec une femme ? C’est possible !", souligne Bilal Hassani. "Cette aventure est pleine de surprises et peut-être qu’à un moment on aura un trio. Peut-être que je partagerai le parquet même quelques secondes avec une danseuse", ajoute-t-il, refusant de nous spoiler davantage. "En revanche, c’est vrai que lorsque je ferme les yeux, il y a quelques mois, et que je m’imagine sur le parquet, je vois un danseur."

Depuis sa participation à l’Eurovision en 2019, Bilal Hassani est devenu, à sa manière, le symbole d’une nouvelle génération de pop stars françaises qui portent haut leur différence. Avec "Danse avec les stars", il trouve une nouvelle occasion de raconter au grand public son histoire, celle d’un petit garçon réservé qui révèle une personnalité flamboyante dès qu’il arbore l’une de ses désormais célèbres perruques.

Lire aussi

"Je pense qu’il existe un Bilal, un seul, qui a besoin de se réveiller", explique-t-il. "La personne qu’on voit sans la perruque, la tenue, le maquillage, etc., ce Bilal-là existe mais très timidement. Il navigue un petit peu sur Terre, il essaie de se faire une place difficilement. Et ce que j’ai fabriqué avec mon apparence, c’est une sorte d’armure, en fait. C’est un moyen pour moi d’exister plus fort et plus fièrement."

Lors du premier épisode, Bilal Hassani est apparu aux côtés de sa maman, Amina, qui le soutient au quotidien dans sa carrière. Verra-t-on bientôt Cassem, son compagnon à la ville ? "Je pense que ça peut avoir du sens, il faut que ça en ait", insiste le chanteur. "C’est vrai qu’on a une relation qui est quand même assez discrète. On essaie de vivre l’un pour l’autre. Ce n’est pas une personnalité publique donc je pense qu’il faudra le tirer un petit pour le mettre devant une caméra !".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.