"The Voice" : "Céline Dion m’a permis d’être moi-même", confie Nayah

"The Voice" : "Céline Dion m’a permis d’être moi-même", confie Nayah

INTERVIEW – Même si aucun coach ne s’est retourné sur sa prestation, le sosie de la diva québécoise espère bien que son passage dans l’émission lui ouvrira de nouvelles portes. Et croise les doigts pour que Nikos Aliagas lui permette d’enfin rencontrer celle qui a changé sa vie il y a plus de 20 ans.

Elle a, elle aussi, "juste un peu d’or autour de sa voix". Et ce n’est pas un hasard si Amel Bent a cru reconnaître Céline Dion dès les premières notes de son audition à l’aveugle. Depuis 21 ans, Nayah a fait de sa ressemblance avec la chanteuse canadienne son métier. Même attitude conquérante, même délicatesse dans l’interprétation. 

"On a beaucoup de points communs avec Céline. Ma fille m’a fait des jumeaux… Vous allez voir, on va rigoler pendant cette interview", glisse-t-elle à l’autre bout du fil. Si elle partage le grain de voix de la star, la sexagénaire partage aussi son grain de folie. "Je suis son aînée donc on devrait dire que c’est elle qui me ressemble. Mais au final, c’est moi le sosie", s’amuse-t-elle dans un grand éclat de rire.

Toute l'info sur

The Voice 2021

Non sélectionnée par les coachs de "The Voice", Nayah ne s'avoue pas vaincue pour autant. Et compte bien en profiter pour rencontrer son double artistique. "Nikos Aliagas m'a dit qu'il connaissait Céline personnellement. Donc peut-être que j'aurais l'opportunité de la voir en 2022 lors de sa tournée. Je vais aller travailler avant", rit-elle. Pour pimenter l’échange, toutes nos questions s’appuient sur des paroles de chansons de Céline Dion. Alors forcément, son sosie n’a pas résisté bien longtemps à l’appel de la musique…

En vidéo

The Voice 2021 - Nayah, le sosie de Céline Dion, chante "L'hymne à l'amour" de Edith Piaf

LCI : Vous souhaitiez "tomber le masque et montrer aux gens que vous n’êtes pas qu’un sosie". Participer à "The Voice", c’est une manière de dire au public "Regarde-moi" en tant que Nayah ?

Nayah : Le challenge que me proposait "The Voice" tombait bien car les gens ne me connaissent qu’à travers Céline. Mais j’ai la chance de terminer tous mes shows en tombant le masque justement avec mon titre "Je veux donner ma voix". Quand je sors de scène, le public me dit qu’il aime bien mon accent de Perpignan, ma disponibilité… Je sais qui je suis, je reste à ma place. Céline Dion est une femme exceptionnelle, très aimée. C’est un tel bonheur de jouer un personnage si positif que ça joue aussi sur votre physique. Quand je regarde des photos de moi à 30 ans, j’ai l’air beaucoup plus sérieuse que maintenant. Céline m’a permis d’être moi-même parce que je suis aussi quelqu’un qui adore rire, parler spontanément et donner de l’amour, du bonheur et de l’espoir aux gens. Aujourd’hui, j’ai 60 ans et je me porte bien. La machine marche bien et la voix aussi, même si je l’ai déjà cassée en interprétant "All by myself" !

Être sosie, c’est porter les costumes d’autres sur soi. En quoi "L’hymne à l’amour" d’Edith Piaf vous a-t-il aidée à rendosser le vôtre ? 

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais après les attentats du 13 novembre, Céline Dion avait enregistré "L’Hymne à l’amour" pour témoigner de son soutien à la France. J’en ai des frissons, mon Dieu ! Je me suis dit que stratégiquement cette chanson réunissait les deux personnes qui m’ont le plus portée dans la vie, dans ma carrière et dans mes choix. Avec ces deux femmes et "The Voice", j’ai fait d’une pierre trois coups ! (Elle rit).

Florent Pagny souligne que vous êtes "une bonne interprète", Amel Bent répète que c’était "monstrueux". Que vous a-t-il manqué pour que les fauteuils des coachs vous aiment encore ?

Je pense que je n’ai peut-être pas tout donné, je ne sais pas. Mais c’est peut-être aussi une question d’émotion ou le fait que je sois passé après beaucoup de talents. Je ne veux pas me donner d’excuse mais il a sans doute manqué "le petit plus qui fait que". Florent Pagny m’a dit qu’il ne savait pas ce qu’il aurait pu m’apporter dans cette aventure. Les coachs se sont peut-être dit que j’étais bien vissée dans mon domaine, peut-être qu’ils ont eu peur de s’ennuyer avec moi (elle rit aux éclats). En tout cas, j’espère les avoir fait rire !

Mon rêve, c’est de faire un duo Céline-Nayah pour montrer qu’elle chante comme elle et que je chante comme moi- Nayah

Amel Bent dit avoir "senti cette bataille en vous pour prendre le dessus sur ce fantôme avec lequel vous vivez et avec qui vous chantez habituellement". C’est un défi pour vous de dissocier les deux, de faire que Céline n’aille pas où va Nayah et inversement ?

Je suis honorée qu’Amel Bent me dise qu’elle a cru entendre Céline mais en fait, j’ai chanté comme Nayah. On me compare souvent à Céline dans l’interprétation car elle est dans la douceur. Je ne connais pas beaucoup de monde qui fait passer cette émotion, te fait lever les poils et pleurer quand elle chante. Cette valeur-là, je l’ai travaillée bien avant d’être son sosie. Alors oui, on me compare à elle mais c’est bien ma voix qu’on a entendue. Il n’y a pas de dualité. Mon rêve, c’est de faire un duo Céline-Nayah pour montrer qu’elle chante comme elle et que je chante comme moi. Et là les gens verront qu’il y a une différence parce que je ne chante pas aussi bien qu’elle (elle rit).

Vous avez représenté la France à l’Eurovision en 1999 avec une prestation qui a totalement bouleversé votre destin. Comment êtes-vous passée de Perpignan à Las Vegas ?

C’est énorme ça aussi. Je me pince encore en me disant "c’est vraiment moi qui ai fait ça ?". On était aux prémices d'Internet mais dès le lendemain du concours, ma prestation a été très commentée par des gens qui disaient que je ressemblais à Céline Dion. Un producteur américain est tombé sur la vidéo. Il cherchait depuis deux ans et demi à faire entrer Céline dans le Show des légendes à Las Vegas. Dans ma tête, ce n’était pas possible parce que je n’étais pas Céline Dion ! Il y a eu un gros travail derrière que je continue, même 21 ans après. Je la regarde en permanence et je reçois les conseils de ses fans. Être acteur-chanteur, c'est un vrai métier.

Combien de temps êtes-vous restée à Las Vegas ? 

J’ai fait pas mal d’allers-retours. L’anglais ce n’était pas ça… Mes enfants étaient encore en France, c’était compliqué. J’étais prête, j’avais fait quelques shows pour le Paris Hotel notamment, mais tout s’est arrêté après le 11-septembre. Les États-Unis ont coupé les transferts avec l’Europe et ma demande de carte verte n’a jamais abouti. J’ai dû me refaire et me réinventer. J’ai rencontré le producteur avec qui je travaille depuis presque 20 ans et qui a aidé à promouvoir mon show Céline Dion. J’ai eu la possibilité de chanter partout en France sauf à Paris donc j’arrive (elle rit) !

J’ai passé le casting pour être la voix chantée d’Aline dans le film de Valérie Lemercier- Nayah

Rassurez-nous, cette audition à l’aveugle ce n’était qu’une "pause, un répit" dans votre carrière ? 

Ce n’est pas qu’une pause. J’espère que cette émission va me porter vers des gens qui vont trouver intéressant de me faire travailler autrement et de développer en moi des choses que je n’ai encore jamais développées. L'équipe de l'émission a été exceptionnelle et je sais que cette aventure va marquer mon destin. (Elle chante "tel est mon destin...")

Si c’était à refaire, vous retenteriez votre chance à "The Voice" ?

Bien sûr ! Si l’an prochain, on m’appelle pour me dire : "On a eu de tellement bons retours et on a envie de te donner ta chance d’aller plus loin", je reviendrai. Je retenterai le défi et il est énorme, parce qu’avant d’arriver aux auditions à l’aveugle? il y a six mois de boulot. 

Ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite, c’est de chanter encore un soir, encore une heure. Mais en tant que Céline ou en tant que Nayah?

En tant que Nayah bien sûr ! (Elle rit et se met à chanter "Encore un soir, encore une heure, encore une larme de bonheur")

Vous irez voir Aline, le film de Valérie Lemercier librement inspiré de la vie de Céline Dion ?

Bien sûr, je l’attends avec impatience ! J’ai passé le casting pour être la voix chantée d’Aline à la demande de Bruno Berbéres (qui repère aussi les talents pour "The Voice", ndlr).  Mais je n’ai pas été retenue, Veronic Dicaire non plus. Elle est pointue celle qu’ils ont prise ! Donc ça veut dire qu’il est temps pour moi de revenir à Nayah (elle sourit).

Lire aussi

>> "The Voice 2021" : tous les samedis à 21h05 sur TF1 - retrouvez toutes les vidéos sur le site officiel de l'émission

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter