Retour sur la vie de Fernandel, disparu il y a 50 ans

Retour sur la vie de Fernandel, disparu il y a 50 ans

REPORTAGE - Fernandel a disparu il y a 50 ans, jour pour jour, le 26 février 1971. Ce monument du cinéma français incarnait la Provence et l'accent de Marseille, où tout avait commencé pour lui.

À ses débuts dans les années 30, Fernandel jouait sur scène un comique troupier. À l'époque, ses parents travaillaient dans le théâtre. Aujourd'hui, son petit-fils Vincent travaille aussi dans ce secteur. Fernand Contandin, de son vrai nom, a rencontré sa future femme Henriette à l'âge de huit ans. Et lorsqu'il allait la retrouver pour jouer avec elle, la mère de celle-ci (donc sa future belle-mère) disait : "Voilà le Fernand d'elle". Devenu artiste, il en a fait son pseudonyme, en hommage à sa femme.

Toute l'info sur

Le 13h

Après différents métiers, Vincent "Fernandel", professeur de théâtre, a choisi de jouer en gardant ce pseudonyme. Et comme son grand-père il y a 50 ans, il a enregistré les Fables de la Fontaine. De son côté, Rodolphe Rouxel, distributeur, s'intéresse toujours à Fernandel, qui pour lui, est une figure essentielle de Marseille. Il distribue certains films signés Marcel Pagnol comme Topaze et Naïs. Il les restaure ou les ressort régulièrement en salles.

Aujourd'hui encore, Don Camillo ou le film La Vache et Le Prisonnier demeurent ses plus gros succès. Et pour les 50 ans de la mort de Fernandel, deux coffrets sortent sur Internet avec plus de 120 chansons qu'il a interprétées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Nous amorçons une décroissance de l'épidémie", selon Olivier Véran

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Lire et commenter