Royaume-Uni : de minuscules œuvres artistiques vendues plus de 100.000 euros

Royaume-Uni : de minuscules œuvres artistiques vendues plus de 100.000 euros

SUCCÈS - L'artiste britannique David A Lindon a vendu six de ses chefs-d'œuvre microscopiques, inspirés de toiles de renom, à des collectionneurs privés pour près de 108 millions d'euros, soit 18.000 euros la pièce.

De petites œuvres aux prix exorbitants. Confectionnées par le britannique David A Lindon, les versions miniatures de célèbres toiles - telles que "Le Cri" de Munch, "La Fille à la perle" de Vermeer, "Le Nénuphar" de Monet, "La Fille au ballon" de Banksy, ou encore de "La Nuit étoilée" de Van Gogh - étaient déjà achetés par des collectionneurs privés avant même le début de l'exposition organisée par la Hammond Galleries à Wolverhampton, dans le centre de l'Angleterre, a relaté Le Figaro.

"Il m'a semblé naturel d'explorer les peintures et de découvrir jusqu'où je pouvais aller", a indiqué l'artiste à la BBC. "Si la création d'une micro-toile utilise le même processus que la réalisation d'une œuvre d'art en taille réelle, l'accent est mis sur la transposition des qualités esthétiques de l'original tout en les représentant à une échelle beaucoup plus petite", a-t-il expliqué.

Depuis 2018, l'artiste britannique fait ainsi partie des trois spécialistes (avec Willard Wigan et Graham Short) de ce type de créations, appelées "micro-art", que compte l'Angleterre. Ce sont principalement de petites peintures ou sculptures faites à l'aide d'un microscope. Ce travail minutieux a conduit l'artiste à entrer dans un état de "transe presque sans émotion", dévoile-t-il dans le média britannique, tout en soulignant qu'il travaille de nuit afin d'éviter les bruits et les distractions. 

"Un défi physique et une bataille mentale"

Ces œuvres d'art complexes - dont chaque pièce de 0,5 mm de large nécessite plus d'un mois de travail - se révèlent être un véritable "défi physique et une bataille mentale", a-t-il ajouté. "Je dois essentiellement ralentir mon rythme cardiaque. Je contrôle mes nerfs, je me stabilise. Je me perds dans mon propre monde, vraiment". 

Sa satisfaction, il la trouve dans le résultat : "La seule chose que j'apprécie, c'est quand c'est fait. Ce soulagement, puis de voir les expressions de joie et de surprise sur les visages des gens, est fantastique."

Ingénieur de formation, le créateur reconnaît s'être inspiré du micro-artiste Willard Wigan, avant de se lancer dans cette aventure artistique, muni d'une simple tête d'une aiguille.  Alors que son confrère l'a récemment décrit comme l'un des meilleurs artistes de son domaine, David A Lindon a exprimé sa surprise quant à l'intérêt soudain porté à son art : "L'avenir s'annonce soudain très excitant et je ne suis pas sûr que les choses ne soient jamais plus pareilles !", se réjouit-il. 

Lire aussi

L'exposition - organisée Outre-Manche par la Hammond Galleries à la Light House Media Centre, du 8 au 29 octobre 2021 - mettra en lumière douze réalisations de David A Lindon, dont les six micro chefs-d'œuvre récemment vendus. Interrogé par la BBC, le directeur de Hammond Galleries, Edward Hammond, a, lui, déclaré être "ravi de la vente de la première série de micro-chefs-d'œuvre de David et de l'accueil réservé à son travail dans le monde entier." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation franchit la barre des 2000

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.