Serge Gainsbourg : toujours aussi populaire 30 ans après sa mort

Serge Gainsbourg : toujours aussi populaire 30 ans après sa mort

C'était le 2 mars 1991, il y a trente ans jour pour jour la mort de Serge Gainsbourg. Nous connaissons tous au moins une de ses chansons. Il puisait son inspiration dans les classiques de la chanson française, mais aussi chez Chopin, Brahms ou Beethoven.

Pouvait-on imaginer un autre hommage ? Deux beaux choux bien frais pour orner la porte d'entrée de l'ancienne maison de Serge Gainsbourg. Cela représente bien "L'homme à tête de chou" qui est son album mythique.

Toute l'info sur

Le 20h

5 bis rue de Verneuil au cœur de Saint-Germain-des-Prés à Paris, le lieu fait office de rendez-vous pour tous les admirateurs du chanteur. Dans cette rue, à priori très sage et résidentielle, Gainsbourg avait déjà, dès son vivant, offert son mur à ceux qui venaient le célébrer. Trente ans plus tard, rien n'a changé. Un lieu mythique, un lieu intime, qui sera bientôt ouvert aux visites. Chaque chose à sa place, comme son propriétaire l'a quitté, en l'état.

Qu'il évoque ce fameux "poinçonneur des Lilas", ou qu'il nous fasse chalouper aux sons plus sulfureux d'Elisa, le public s'est élargi. Il y a une toute nouvelle génération qui fredonne ses mélodies depuis le biberon. Tous étaient venus confirmer à Serge Gainsbourg qu'ils l'aimeront donc bien au-delà du temps d'une chanson.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter