VIDÉO - "Tu es bénie des Dieux" : Kay, 22 ans, a envoûté le jury de "The Voice"

VIDÉO - "Tu es bénie des Dieux" : Kay, 22 ans, a envoûté le jury de "The Voice"

TALENT – En reprenant "I Love You" de Billie Eilish, Kay, 22 ans, s'est qualifiée les Battles de "The Voice". Sous le charme, Vianney a même bloqué Amel Bent pour s'assurer de ne pas passer à côté de la jeune fille à la voix cristalline.

C'était un pur moment de grâce. Avec sa reprise de "I Love You", de Billie Eilish, Kay a séduit les quatre coachs lors de la deuxième soirée des auditions à l'aveugle de "The Voice". En formation pour devenir hôtesse de l'air, la jeune chanteuse âgée de 22 ans a toujours rêvé de fouler la scène de l'émission sans jamais osé se présenter jusqu'ici. Au final, elle a bien fait puisqu'elle a eu la belle surprise de voir les quatre coachs se retourner sans hésiter.

Toute l'info sur

The Voice 2021

À commencer par Vianney, qui a également décidé de bloquer Amel Bent. "C'était super. J'aurai pu buzzer encore plus tôt, j'ai entendu tout de suite, je ne sais pas comment l'expliquer...", a estimé le nouveau coach. "Bien sûr, il y a deux ou trois imperfections de justesse, mais ça c'est parce que c'est vivant et qu'on n'est pas en studio à retoucher les notes. Et c'est quelque chose qui me touche les défauts quand ils sont bien placés, tu étais très gracieuse", a-t-il poursuivi, debout sur son siège. 

Tu as réussi à nous mettre ce frisson qu'on attend et qu'on cherche- Florent Pagny

Dégoutée d'avoir été bloquée, Amel Bent a salué la voix et l'émotion de la candidate. "J'aurai adoré t'avoir dans mon équipe, et toi t'es mort", a-t-elle lancé à Vianney, content de son coup. "Tu as réussi à nous mettre ce frisson qu'on attend et qu'on cherche", a poursuivi Florent Pagny. "Tu es bénie des Dieux et des Déesses. Ils se sont penchés sur ton berceau et ils ont dit 'Toi, tu vas chanter et émerveiller le monde avec ta voix'".  

Lire aussi

"C'est très rare ce qu'on a entendu ce soir, j'ai été bouleversé par ce que vous avez fait", admis de son côté Marc Lavoine. "Je n'ai pas ressenti une performance, mais quelque chose de très naturel. Un mouvement, comme une vague perpétuelle qui finit par vous submerger mais sans vous noyer. C'est de la grande poésie", a renchéri le coach. Finalement, Kay a choisi d'aller dans l'équipe de Vianney qui n'a pas utilisé son block pour rien. "Tu étais mon deuxième choix", s'est amusée la jeune chanteuse qui taquine déjà son futur coach. 

Sur le même sujet

Lire et commenter