"Un grand acteur, une personne gentille" : ce que les Français retiennent de "Bébel"

"Un grand acteur, une personne gentille" : ce que les Français retiennent de "Bébel"

Les Français ont rendu hommage à Jean-Paul Belmondo, disparu ce lundi 6 septembre à l'âge de 88 ans.

Quand on demande aux Français ce qu'ils retiennent de Jean-Paul Belmondo, les mots ne manquent pas. Et malgré la tristesse, les sourires sont toujours là quand ils parlent de lui. “Ça évoque un grand Monsieur qui s'en va, un grand Monsieur du cinéma comme il n'y en a plus quoi. D'une gentillesse en plus, pas du tout imbu de sa personne”. “Grand acteur, une grande époque, un cascadeur”. C’est vrai qu'on l’a rarement vu jouer le méchant, plutôt le sauveur de ces dames”.

Toute l'info sur

Le 20h

Au pied de l'immeuble où Jean-Paul Belmondo vivait encore il y a peu, la gardienne pleure un grand homme. “Je viens de l'apprendre, c'est très très mal. Je l'ai connu, ça fait à peu près 17 ans et c'est très dur. C'était une personne très gentille avec moi, avec mes enfants, avec tout le monde. Qu’il repose en paix, qu’il va nous manquer”. Autour, les voisins qui ne l'ont pas connu personnellement regrettent déjà leur Bébel au grand cœur. “Il y avait un SDF qui était là depuis 20 ans. Il lui donnait à manger, discutait avec lui et lui donnait un petit billet”.

Jean-Paul Belmondo avait le cœur sur la main. Mais surtout dans le cœur des Français, avec chacun son film fétiche, dans des registres très différents. “À bout de souffle” pour les uns, “Singe en hiver” pour les autres. “Ce sont des films que je regardais quand j'étais petit avec mes parents, chez mon grand-père également. Ça rappelle des souvenirs”. Partout en France, les superlatifs s’enchaînent : une légende, un mythe, une nation. “Belmondo, c’est la France, c’est l’art”. “Les gens l’aimaient, c’est ça qui est important”.

Jean-Paul Belmondo était un acteur populaire par excellence, qui donnait beaucoup à son public. “Il y avait 300 personnes qui voulaient faire des photos, il en faisait 300 même s'il était fatigué”, se souvient Mamo, gérant du restaurant “Mamo Michelangelo” à Antibes. À les écouter ce soir, difficile de savoir qui les Français préfèrent : de l'acteur ou de l'homme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

"Depuis mon vaccin, j'enchaîne les galères" : Jérémy Chardy fait une pause

Ces banques qui font la chasse aux PEL

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.