VIDÉO - Comment l’intelligence artificielle a rendu sa taille d'origine à un chef-d’œuvre de Rembrandt

VIDÉO - Comment l’intelligence artificielle a rendu sa taille d'origine à un chef-d’œuvre de Rembrandt

VERSION ORIGINALE - Le tableau de Rembrandt "La ronde de nuit" avait été rogné au XVIIIe siècle pour faciliter son transfert. Il vient de retrouver son intégrité grâce à l’intelligence artificielle.

"La ronde de nuit", chef-d’œuvre de Rembrandt, attire chaque année 2,5 millions de personnes (hors Covid) au Rijksmuseum d'Amsterdam. "Depuis l’ouverture du musée, c’est le tableau le plus populaire. Mais très peu de personnes savent que 'La ronde de nuit' était beaucoup plus grande à l’origine", assure Pieter Roelofs, conservateur du  musée, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Toute l'info sur

Jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?

En effet, ce tableau avait été découpé en 1715 pour pouvoir être installé entre deux portes à l’Hôtel de ville d’Amsterdam après avoir siégé à la Maison des Arquebusiers, siège de la milice bourgeoise. Ce n'était que le premier des sévices que le tableau allait subir. Il a, en effet, été attaqué à coups de couteaux en 1911 par un homme, évacué avec 30.000 autres œuvres et caché durant la Deuxième guerre mondiale - sa dernière cache a été une grotte de Maastricht (Sud)-, puis tailladé de nouveaux coups de couteau par un déséquilibré en 1975, et enfin aspergé d'acide en 1990. 

L’œuvre dans son format d’origine grâce à l’IA et une copie

Les visiteurs peuvent aujourd’hui enfin le retrouver dans son format d’origine. Grâce à l'intelligence artificielle, des scientifiques sont parvenus à reconstituer les morceaux perdus. Ils se sont pour cela appuyés sur une petite copie datant du XVIIe siècle. "Comme vous pouvez le voir, elle ne fait qu’un cinquième du tableau de Rembrandt. Ce qui est très intéressant, ce sont les parties manquantes qui sont reproduites avec ce garçon dont la main tient la rambarde là, et avec ces deux personnages avec le visage d’un petit garçon en dessous", montre à TF1 Rob Erdmann, directeur scientifique du Rijksmuseum. 

Après une reconstitution par ordinateur grâce à l'intelligence artificielle, l'image a ensuite été imprimée sur toile, vernie puis installée sur quatre cadres métalliques tout autour du tableau. "Tout devient alors très clair. Un peu comme un chorégraphe, Rembrandt cherche à capter notre regard pour le conduire plus haut vers les deux personnages dans la lumière : le capitaine et son lieutenant", explique le conservateur Pieter Roelofs.

Lire aussi

Le Rijksmuseum, qui vient de rouvrir ses portes à la faveur d'un assouplissement des mesures contre le coronavirus, exposera ces panneaux reconstitués durant quelques mois. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence remonte en Allemagne, pour atteindre son niveau de mai

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.