"Why Women Kill" : ces "Desperate Housewives" sont prêtes à vous faire passer un été mortel

Les actrices Lana Parilla et Allison Tolman sont les héroïnes de la saison 2 de la série "Why Women Kill".

SANGLANT – La série d’anthologie, créée par Marc Cherry change d’époque et de casting pour sa saison 2, disponible en US+24 dès ce vendredi 4 juin sur Salto. Mais les ingrédients sont toujours les mêmes : une banlieue calme, des trahisons, des meurtres et beaucoup d’humour.

Le titre de la série est aussi éclairant que les intentions de ses personnages sont troubles. Une marque de fabrique chez Marc Cherry qui après les femmes au foyer désespérées de Desperate Housewives et les femmes de ménage sournoises de Devious Maids met en scène d’autres héroïnes toujours aussi déterminées à se faire entendre. Peu importe s’il faut tuer pour ça. 

Avec Why Women Kill – littéralement "pourquoi les femmes tuent", le scénariste va plus loin encore dans les thématiques qu’ils développaient déjà dans ses projets précédents. Ou comment des personnages en apparence sans problème tentent de cacher leurs secrets les plus sombres.

Adultères, fausses pistes et dénouements tragiques

Lancée en 2019, Why Women Kill a la particularité d’être une série d’anthologie. Chaque saison se regarde indépendamment des autres. Pas besoin donc d’avoir jeté un œil à la première pour apprécier la deuxième, qui démarre ce vendredi 4 juin sur Salto. Mais il serait dommage de se priver des dix premiers épisodes à l’esthétique pop et à l’écriture acérée. Un pur régal. La saison 1 suit trois femmes, incarnées par Ginnifer Goodwin, Lucy Liu et Kirby Howell-Baptiste, à trois époques différentes. Leur point commun ? Elles vivent dans la même maison et vont toutes finir par être liées à un meurtre. Leurs parcours s’entremêlent, entre adultères, fausses pistes et dénouements tragiques.

La logique de la saison 2 se révèle légèrement différente. L’ensemble des intrigues sont concentrées sur une seule année, 1949. "L’histoire commence avec une femme dont le plus grand rêve est de devenir membre d’un club très prisé de jardinage auquel appartiennent toutes les femmes magnifiques et élégantes de son voisinage", explique Marc Cherry à Entertainment Weekly, ajoutant qu’il souhaite évoquer le rapport de ses héroïnes à la beauté. "Si vous pensez avoir la beauté, comment vous comportez-vous ?", s’interroge-t-il. 

Le premier épisode pose les bases d’une rivalité entre Alma (Allison Tolman, Fargo), la femme au foyer mal fagotée et la divine Rita (Lana Parrilla, Once Upon A Time). Un dernier rôle écrit au départ pour Eva Longoria, finalement pas disponible au moment du tournage. Marc Cherry promet "un peu plus de meurtres" pour cette nouvelle saison qui verra la timide Alma s’émanciper et prendre confiance en elle. Jusqu’à commettre l’irréparable ?

Lire aussi

>>  Why Women Kill sur Salto - saison 1 déjà disponible en intégralité, saison 2 en US+24 dès le 4 juin au rythme d'un épisode par semaine

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

30 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône toujours en alerte canicule

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes à vue du mari Cédric et de ses deux proches prolongées

Disparition de Delphine Jubillar : ce qui a décidé les enquêteurs à placer son mari Cédric en garde à vue

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

VIDEO - Sortie hors de l'ISS de Thomas Pesquet : tout ne s'est pas passé comme prévu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.