Rendez-vous séries de LCI, notre sélection de la semaine : "You're the Worst"

CULTURE
LSÉRIES - Premier rendez-vous séries sur LCI avec "You’re the Worst", dont la saison 3 débarque ce mercredi 31 août aux Etats-Unis. La série qui repousse les limites de la comédie romantique et n’hésite pas à en tordre les codes. On vous dit pourquoi il ne faut pas passer à côté.

You’re the Worst c’est Jimmy (incarné par Chris Geere) et Gretchen (Aya Cash), deux personnes disfonctionnelles, aux tendances autodestructrices qui ne croient pas en l’amour mais qui se retrouvent à vivre une relation amoureuse dans laquelle ils finissent par s’épanouir… Au début. Si la série se veut trash, vulgaire, avec des répliques piquantes et bien senties qui fusent, elle est surtout attachante et raconte avec une grande justesse le quotidien de ces deux personnages qui veulent croire l’un en l’autre.


Ils se rencontrent lors d’un mariage dans le premier épisode de la saison 1, tombent sous le charme l’un de l’autre après une nuit de sexe sauvage, traînent ensemble, s’amusent, mais baissent peu à peu leur garde et commencent à ressentir des sentiments. Si la série pouvait prendre le chemin de la facilité de simplement s’amuser des situations déjantées où l’autodestruction est le maître mot, elle choisit de traiter son sujet avec justesse et décide de lorgner vers le drame dans sa deuxième saison avec la dépression d’un de ses personnages principaux.


On se retrouve loin du postulat de départ qui s’amusait à retourner les codes de la comédie romantique, et You're the Worst prend un tournant plus sombre avec un sujet qui touche plus de personnes qu’on ne le pense. Une intrigue qui permet à Aya Cash de montrer une plus large palette d'émotions et explorer tout son talent, et à Chris Greene de nous accompagner à travers ces moments difficiles.


Pour autant, Stephen Falk n’oublie jamais de nous faire rire avec quelques situations bien senties, que ce soit avec le couple, ou leurs deux meilleurs amis Edgar (Desmin Borges) et Lindsay (Kether Donohue). Parce que l'une des forces de la série est aussi de ne jamais oublier ses personnages secondaires. Et ces deux là symbolisent parfaitement l’équilibre entre la comédie et le drame de la deuxième saison. 

Que nous réserve la saison 3 ?

La saison 3 de You're the Worst reprendra directement là où la saison 2 s’est arrêtée selon Stephen Falk :  "Nous voulons être sûrs de raconter une histoire cohérente par saison, en partant des événements de la précédente. Elle sera une continuation de la deuxième saison. Explorer les répercussions de la dépression de Gretchen, c’est une idée très séduisante".  Il assure également que cette saison 3 reprendra au moment où Jimmy et Gretchen se disent  'Je t’aime' : "Nous allons voir ce qu’il va se passer après ces mots, quand ils vont rentrer dans leur maison".


Après avoir été réticente à soigner sa dépression, malgré un Jimmy inquiet, Gretchen décide finalement de suivre un traitement, et prendre rendez-vous chez une psychologue par la même occasion. C'est Samira Wiley (transfuge d'Orange is the New Black) qui incarnera ce nouveau personnage, dont nous voyons un aperçu dans la bande annonce.


De son côté, Edgar va devoir gérer sa nouvelle vie amoureuse, tandis que Lindsay va rapidement regretter sa décision de  revenir vers Paul (Allan McLeod), après toute une saison à courir après la maternité.

Trois scènes symboliques de "You're the Worst"

Jimmy et Gretchen au début de leur relation : du fun, du fun, du fun. Et une matinée passée sur le bitume. Nus.

Des situations et répliques délirantes et hilarantes.

Une saison 2 plus déchirante, comme en témoigne cette scène avec Gretchen alors que sa dépression prend de plus en plus de place dans son quotidien.

Et il ne faut pas oublier...

Le "funday sunday" bien connu aux Etats-Unis qui permet de commencer une semaine de travail en pleine forme. Comment ? Se lever tôt le dimanche, petit-déjeuner avec de l'alcool, tomber ivre mort dans la journée et être bien reposé pour le premier jour de boulot le lundi. Garanti sans gueule de bois. Ou presque.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter