Lance Armstrong, invité polémique du prochain Tour des Flandres

Lance Armstrong, invité polémique du prochain Tour des Flandres

DirectLCI
MALVENU - Comme tous les ans, le Tour des Flandres se tiendra le premier week-end d'avril. Mais l'édition 2018 risque de faire grincer des dents avec la présence de l'ancien boss du peloton, Lance Armstrong, déchu de ses sept titres sur le Tour de France. Le Texan prendra la parole le vendredi pour un événement réservé aux entreprises avant d'assister en spectateur à la course le dimanche.

L'invitation ne pouvait tomber plus mal. En pleine polémique sur le contrôle "anormal" de Chris Froome au salbutamol, un médicament destiné à traiter l'asthme, le cyclisme voit ses vieux démons ressurgir. Depuis sept ans aux manettes du Tour des Flandres, l'organisateur Flanders Classics s'est offert la présence d'un invité de marque, mais polémique, sur la course printanière, le 1er avril prochain, en la personne de Lance Armstrong. Le vainqueur déchu de sept Tours de France sera l'orateur principal d'un nouvel évènement organisé en marge du Ronde, la "Tour of Flanders Business Academy", deux jours avant la course.


Lance Armstrong, faut-il le rappeler, a été suspendu à vie pour avoir mis en place "le programme de dopage le plus avancé, le plus professionnel et le plus réussi que le sport ait jamais vu", selon les mots du juge américain chargé de l'affaire. Persona non grata dans le monde du cyclisme, l'Américain s'exprimera pendant vingt minutes en sa qualité d'invité honneur devant 2000 entrepreneurs le vendredi, l'avant-veille de la course. "En tant que premier orateur, nous avons convié Lance Armstrong. Il voulait venir en Flandre pour raconter son histoire et vivre cette journée sur l'une de ses courses préférées", a déclaré aux médias belges Wouter Vandenhaute, le patron de Flanders Classics, pour expliquer sa décision.

Un choix polémique qu'il assume pleinement. "Pour Armstrong, c'est un retour au cyclisme et pour moi, il est le bienvenu. Lance Armstrong est et reste un grand champion. Pendant des années, j'ai eu le sentiment qu'il avait été puni pour son arrogance", a-t-il lâché, lui qui a mûrement réfléchi son invitation, en s'entretenant à plusieurs reprises avec le Texan. 

En vidéo

"Tour of Pharmacy" : le trailer du film parodique avec Lance Armstrong

"Bien sûr, nous devons continuer à nous battre contre le dopage, mais nous devons aussi assumer notre passé. "Je trouve ça bien de continuer à honorer des champions tels que Jalabert et Virenque, mais pourquoi ne devrions-nous pas le faire à nouveau avec Armstrong et Ullrich et leur permettre d'appartenir encore à la grande famille du cyclisme ?"

Lance Armstrong dans la voiture de course

Outre sa causerie devant ses interlocuteurs issus du milieu de l'entreprise, Lance Armstrong devrait aussi faire un tour à vélo avec les 2000 hommes d'affaires. Il devrait aussi assister le dimanche à la course belge, depuis la voiture du boss du Ronde.


Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, le Texan déchu par l'UCI le 22 octobre 2012 a partagé son enthousiasme avec ses fans. "Je voulais vous envoyer cette vidéo pour vous dire que je suis très enthousiaste à l'idée de venir sur le Tour des Flandres l'an prochain. Je dois dire que cette course ne m'a jamais vraiment réussi (59e en 2002, 28e en 2005 et 27e en 2010, ndlr), mais c'est une de mes préférées (...) J'ai hâte de vous voir les gars et de parler avec vous de cyclisme, mais aussi ouvertement de mon expérience, honnêtement et en toute transparence. A bientôt", a-t-il conclu, le sourire aux lèvres. 

Et à celles et ceux qui verraient d'un mauvais œil la présence d'Armstrong sur le Tour, l'organisateur a assuré ses arrières en informant le président de l'UCI David Lappartient de son projet. "Il m’a dit qu’il n’y était pas opposé", a précisé Wouter Vandenhaute. Voilà qui est dit.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter