On boucle la 17e étape : Geschke s'impose, Pinot rate (encore) le coche

On boucle la 17e étape : Geschke s'impose, Pinot rate (encore) le coche

CYCLISME - L'abandon de Van de Garderen, les chutes de Thibault Pinot et Alberto Contador, la barbe et les larmes de Simon Geschke... C'est peu dire qu'il s'en est passé de belles ce mercredi lors de la première étape alpestre de cette Grande Boucle, entre Digne-les-Bains et Pra-Loup.

 Le vainqueur de l'étape 
Simon Geschke s'est échappé en solitaire à 50 km de l'arrivée. Et plus personne ne l'a rejoint. Le solide coureur allemand de l'équipe Giant-Alpecin a même mis Tiansky, son plus proche poursuivant, à 30'', remportant, selon ses propres termes, "la plus belle victoire de (sa) carrière". De quoi fondre en larmes sur le podium, malgré le réconfort des hôtesses.

 Le classement de l'étape

 Les conséquences au général
Surprise ! Christopher Froome reste en jaune ! Il maintient surtout son avance sur Nairo Quintana. Et l'accentue même sur Alberto Contador, victime d'une chute qui lui a fait perdre 2'19'' sur le Britannique ce mercredi. Quand ça veut pas...

 Le Français du jour
Cette fois, on doit bien dire qu'on y a cru quand on a vu Thibault Pinot attaquer d'entrée et afficher d'excellentes dispositions durant l'ascension du Col d'Allos. Et puis la grosse tuile : la roue arrière qui saute, en pleine courbe dans la descente, pour une chute à 18 km de l'arrivée . Alors 2e, le malheureux a vu ses poursuivants le rejoindre 9 km plus loin, et a finalement terminé 4e, las. Son analyse, après coup : "Y a des années comme ça."

EN SAVOIR + >> La chute qui coûte la victoire à Thibaut Pinot

 Le héros du jour
Deuxième lors du Critérium du Dauphiné, au parcours exactement similaire à celui de l'étape du jour, Tejay Van Garderen avait, en outre, débarqué sur le Tour chaud comme une baraque à chichis. Longtemps dauphin de Froome dans cette édition 2015, il avait vu Quintana le doubler au général dans les Pyrénées mais ne pointait, au départ ce mercredi, qu'à 3'32" du maillot jaune et à 22'' du Colombien. Mais, malade et à bout de forces, il a dû rendre les armes à 75 km de l'arrivée où il s'était illustré il y a un mois. Le coureur avait été distancé dès la première montée, appelant la voiture médicale pour se faire soigner. Mais il avait ensuite réussi à recoller au peloton... Pour être définitivement lâché dans le col de la Colle Saint-Michel. Une de ces images terribles qui fait qu'on aime ce sport si particulier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire : tout ce qu'il faut savoir ce lundi

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

VIDÉO - Valérie Pécresse sur TF1 : "Je veux que 95% des Français ne payent plus de droits de succession"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.