Tour de France 2015 - On boucle la 13e étape : Van Avermaet coiffe Sagan sur le fil, Péraud en souffrance

Tour de France 2015 - On boucle la 13e étape : Van Avermaet coiffe Sagan sur le fil, Péraud en souffrance

DirectLCI
CYCLISME - Pour une étape que l'on annonçait calme, il s'est passé beaucoup de choses entre Muret et Rodez : des chutes, des échappées, et encore une deuxième place pour Peter Sagan. Froome lui reste en jaune.

Le vainqueur de l'étape
Après les Pyrénées on sentait bien que l'étape entre Muret et Rodez offrirait des possibilités deux baroudeurs. Et le petit groupe composé de Nathan Haas, Pierre-Luc Périchon, Cyril Gautier, Thomas de Gendt (combattif du jour), Alexandre Geniez et Wilco Kelderman, a bien cru pouvoir aller au bout. Partis peu après le 10e kilomètre les 6 hommes ont longtemps roulé en tête. Et quand le peloton a forcé l'allure, trois d'entre eux (Kelderman, Gautier et De Gendt) ont résisté jusqu'aux derniers hectomètres, en vain. Dans le final en faux plat montant, c'est le Belge Greg Van Avermaet qui s'est montré le plus solide. Alors que Peter Sagan (qui conserve son maillot vert) pensait avoir fait le plus dur en lâchant les autres sprinteurs, il n'a jamais pu doubler le coéquipier de Van Garderen, et a dû se contenter de la 2e place, pour la 4e fois sur ce Tour de France (la 15e sur l'ensemble de ses Tours de France).
 

Le classement de l'étape

Les conséquences au général

Le Français du jour
Ils étaient trois Français à avoir pris la bonne échappée : Alexandre Geniez, Pierre-Luc Périchon et Cyril Gautier. Ils avaient eu le nez creux car avec leurs trois autres compagnons de route ils ont bien failli réussir un joli coup. En particulier Cyril Gautier. Pendant que les deux autres Bleus se faisaient rattraper par le peloton, le valeureux coureur d'Europcar s'accrochait pour n'être finalement repris qu'à quelques centaines de mètres de l'arrivée.

Le héros du jour
En voyant le bras à vif et le cuissard en lambeau de Jean-Chritophe Péraud on se demande comment le Français n'a pas abandonné. A 56 kilomètres de l'arrivé, le deuxième du Tour 2014 a violemment chuté sur le bitume. Mais il est reparti, en serrant les dents, après avoir rapidement pansé ses plaies. Au courage il a recollé au peloton avant de lâcher prise dans les dernières kilomètres. Reste à voir s'il sera en mesure de poursuivre la Grande Boucle.

Sur le même sujet

Lire et commenter