Tour de France 2015 - Sky et Froome jouent la carte de la transparence

Tour de France 2015 - Sky et Froome jouent la carte de la transparence

DirectLCI
CYCLISME – Un jour après l'incroyable performance de Christopher Froome dans la Pierre Saint-Martin, le patron de l'équipe Sky s'est dit prêt et ouvert à la mise en place d'un passeport individuel lié à la puissance développé par chaque coureur. De quoi lever les derniers doutes ?

Les soupçons de dopage qui pèsent autour du cas Christopher Froome ne vont pas s'arrêter en si bon chemin. Entre sa démonstration réalisée sur les pentes du col de la Pierre Saint-Martin lors de la première étape de montagne du Tour et la vidéo de son ascension du Mont Ventoux en 2013 dans laquelle apparaissent de nombreuses données piratées (vitesse, watts, fréquence cardiaque, fréquence de pédalage), les doutes ne peuvent être balayés d'un simple revers de la main.

EN SAVOIR +
>> La vidéo de Froome au Mont Ventoux qui embarrasse la Sky
>> Piratage de données et soupçons de dopage, la Sky redoute de nouvelles accusations

Alors qu'aucune preuve concernant une quelconque prise de produits dopants de la part du coureur de Sky n'existe aujourd'hui, le monde du cyclisme s'interroge sur le faux-semblant des prouesses de l'Anglais vainqueur du Tour en 2013. Pour tenter de mettre fin à toutes ces accusations, Dave Brailsford, le patron de l'équipe Sky, s'est déclaré favorable à la mise en place d'un passeport individuel lié à la puissance développé par chaque coureur, afin de lever la suspicion sur les performances.

Froome prêt à se plier à des "tests physiologiques"

Au micro de France Télévisions, Brailsford a joué l'apaisement, et comme en 2013, lorsqu'il avait transmis les données de Froome au journal L’Equipe, il a décidé d'opter pour une transparence totale. "Je comprends que l'on pose des questions après tout ce qui s'est passé dans le cyclisme. Mon travail, c'est d'être ouvert, de rester calme, de parler à tout le monde. On a fait des passeports biologiques, pourquoi pas des passeports de puissance ? Tout le monde donnerait ses "datas" aux experts qui travailleraient de manière indépendante pour l’UCI, et comme ça tout serait clair" propose le manager de Sky.

Même son de cloche du côté de l'homme de la discorde. Si Froome affirme "ne pas être obsédé par les chiffres", comme ceux dévoilés dans la fameuse vidéo de la montée du Mont Ventoux, il se dit prêt à passer entre les mains "d'un expert indépendant" afin que ce dernier "puisse analyser les données" et le Maillot Jaune "reste ouvert à l'idée de tests physiologiques." Des mesures susceptibles de lever les derniers doutes ? Pour les derniers sceptiques et pour en avoir le cœur net, Brailsford a même invité la presse à visiter le fameux motor-home Sky qui fait tant débat. Alors, convaincu ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter