Tour de France 2017 : le coureur Jan Bakelants s'excuse après des propos vulgaires et sexistes

CYCLISME
DirectLCI
POLÉMIQUE - Dans un entretien accordé au quotidien flamand Het Laatste Nieuws, le coureur belge Jan Bakelants, qui va prendre le départ du Tour de France dans les rangs de l'équipe AG2R-La Mondiale, a tenu des propos vulgaires et sexistes envers les hôtesses du Tour. Il s'est excusé ce jeudi sur Twitter.

Le Tour de France n'a pas encore débuté qu'il fait déjà parler de lui. Et il s'en serait bien passé. Lors d'un entretien accordé au quotidien belge Het Laatste Nieuws, le cycliste Jan Bakelants, coureur de la Grande Boucle au sein de l'équipe AG2R-La Mondiale, a totalement dérapé en tenant des propos vulgaires et sexistes.


Au début de l'interview, le Belge évoque ainsi sa petite fille, qu'il verra "de temps en temps sur Skype", et ses parents, qu'il appellera "une fois (qu'il) n'aura plus de films pornos".

Le patron du Tour exige des excuses

Sur sa lancée, celui qui a porté le maillot jaune du Tour pendant deux jours en 2013 en rajoute une couche. Interrogé sur le sujet de l’abstinence sexuelle durant le Tour - qui dure trois semaines -, l'homme de 31 ans déclare compenser en consommant des films pornos et évoque également "les hôtesses"... À ce propos, il précise qu'il emportera avec lui "un paquet de préservatifs, car on ne sait jamais où elles (les hôtesses) vont sortir".


Rapidement, Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, a réagi auprès de l'agence Reuters et a déclaré qu’il s’entretiendrait avec les dirigeants de l’équipe AG2R-La Mondiale afin d’obtenir des excuses. La formation française a d'ailleurs tout aussi rapidement riposté, précisant que Jan Bakelants avait voulu faire de l’humour, un humour qualifié de "très mauvais goût".

"Mes propos étaient inappropriés"

Le principal intéressé, Jan Bakelants, a finalement présenté ses excuses ce jeudi sur les réseaux sociaux. "Mes excuses les plus sincères à tous ceux qui ont été offensés par mes propos, dans un entretien prétendument humouristique. Mes propos étaient inappropriés." 

On imagine les retrouvailles avec les hôtesses en cas de podium du natif de Herentals sur les routes du Tour dans les prochains jours...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter