VIDÉO - Tour de France : il a gagné la 4e étape avec ce mardi, à quoi ressemble le vélo d'Arnaud Démare ?

DirectLCI
MATÉRIEL - Ce mardi, le coureur français Arnaud Démare a dominé la quatrième étape du Tour de France, reliant Mondorf-les-Bains à Vittel, au terme d'un sprint acharné et rythmé par deux chutes spectaculaires. Pour être aussi explosif, Démare s'appuie bien sûr sur ses capacités physiques et son expérience, mais pas que. Il dispose également d'un bijou de technologie en guise de vélo. Éclairage.

Ce mardi, le coureur français Arnaud Démare (Française des Jeux) a dominé le Slovaque Peter Sagan - finalement exclu de la "Grande Boucle" pour avoir bousculé le Britannique Mark Cavendish - le Norvégien Alexander Kristoff et son compatriote Nacer Bouhanni au terme d'un sprint des plus houleux lors de la quatrième étape du Tour de France, reliant Mondorf-les-Bains à Vittel.


Si ses compétences de sprinteur ne font plus guère de doute dans le monde du cyclisme, Arnaud Démare s'appuie sur un matériel de grande qualité. Aux couleurs de la France en raison de son titre de champion national, le vélo du coureur de 25 ans, un Pulsium 600 FDJ, a été conçu sur mesure et dispose d'un cadre composé de fibres de carbone de grande qualité, le rendant rigide, solide mais surtout ultra-léger.

Une bande en caoutchouc amortissant les vibrations

Utilisé par l'ensemble de la team FDJ, le Pulsium a la particularité d’être équipé de la technologie développée par Lapierre, le SAT (Shock Absorption Technology). Une bande de caoutchouc permettant de filtrer toutes les impuretés rencontrés sur la chaussée et de limiter les vibrations, notamment sur les parcours en pavé. Pesant 8,6 kg, le vélo dispose d'un pédalier mécanique (Shimano Ultegra) muni de 11 vitesses.


De plus, la fourche en carbone installée à l'avant du vélo, et donc ultra-légère, transforme la "bête" en une machine plus que maniable, une caractéristique importante pour un sprinteur, surtout lors d'étapes houleuses comme celle de mardi, où il faut sans cesse dévier de sa trajectoire pour prendre le dessus sur ses adversaires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter