132 millions d’euros de dette pour l’ex-Poitou-Charentes, Ségolène Royal pointée du doigt pour sa mauvaise gestion

132 millions d’euros de dette pour l’ex-Poitou-Charentes, Ségolène Royal pointée du doigt pour sa mauvaise gestion

Sans sa fusion avec l’Aquitaine et le Limousin, la région Poitou-Charentes aurait vraisemblablement fait faillite. Les résultats d’un audit commandé par la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes font état d’une dette de 132 millions d’euros pour l’ex-région de Ségolène Royal. La gestion de cette dernière est d'ailleurs mise en cause et l’opposition lui demande des explications.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

Deux jeunes retrouvés morts après être partis en randonnée au Piton de la Fournaise

Lire et commenter