3 millions de Mercedes diesel rappelés par Daimler pour cause de moteurs manipulés

3 millions de Mercedes diesel rappelés par Daimler pour cause de moteurs manipulés

ÉCONOMIE
DirectLCI
POLLUTION - Le constructeur automobile Daimler, soupçonné de tricherie sur la pollution en Allemagne, a annoncé ce mercredi étendre une mesure de rappel à plus de trois millions de véhicules diesel de sa marque Mercedes-Benz en Europe.

Le scandale du diesel chez Volkswagen, qui avait éclaté en septembre 2015, n’était-il que l’arbre qui cache la forêt ? Daimler, autre prestigieux constructeur allemand, se trouve à présent dans l’œil du cyclone. Et pour cause : sur les cinq marques allemandes concernées ayant accepté de rappeler plus de 600.000 de leurs véhicules en Europe, environ 280.000 proviennent de Daimler. La semaine dernière, une perquisition a encore eu lieu dans ses locaux pour chercher, affirment les médias locaux, un nouveau système de réduction des émissions polluantes, plus difficilement traçable que celui par lequel le scandale est venu, car il ne se mettrait en route que les des contrôles officiels… Et ce mercredi, le groupe publie un communiqué annonçant que plus de trois millions de Mercedes diesel en Europe sont rappelés !

"Afin d'améliorer efficacement le niveau d'émissions de davantage de modèles, Daimler a maintenant décidé d'étendre son action (de rappel) volontaire pour y inclure plus de trois millions de véhicules Mercedes-Benz", y est-il écrit. Ce rappel doit "commencer dans les prochaines semaines" et est amené "à se poursuivre sur une longue période", étant donné le nombre élevé de véhicules concernés, précise ensuite le constructeur. "Le débat public autour des moteurs diesel créé de l'incertitude, en particulier pour nos clients. C'est pourquoi nous avons décidé de mesures supplémentaires pour rassurer les conducteurs de voitures diesel et renforcer la confiance dans la technologie diesel", a conclu Dieter Zetsche, le patron de Daimler, dans ledit communiqué. Lequel ne précise pas dans quels pays, au juste, se trouvent ces véhicules polluant au-delà de la limite autorisée. Il y a toutefois de bonnes chances que quelques-unes circulent actuellement en France. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter