5 milliards d'euros : le coût du sauvetage d'Areva

DirectLCI
Pour restaurer son bilan, le géant du nucléaire a validé l'augmentation de capital de 5 milliards d'euros. L'État français y participe en tant qu’actionnaire de référence et il y a également d'autres investisseurs. Mais Areva devra faire une cession d'activité de ses réacteurs et services, à l'électricien EDF.

Plus d'articles