Ferrero : 5 chiffres à connaître sur le père du Nutella

Ferrero : 5 chiffres à connaître sur le père du Nutella

SUCESS-STORY – Le groupe Ferrero, producteur du Nutella ou encore des Kinder, a 71 ans. Retour en cinq chiffres marquants sur l'histoire du poids lourd italien de la confiserie.

71

"40 ans d'expérience qui font la différence", selon le célèbre slogan publicitaire. Mais la marque Ferrero, du nom au pâtissier italien Pietro Ferrero, est bien plus ancienne que cela et a fêté ses 71 ans en décembre dernier. L’histoire du producteur du Nutella a débuté en 1946 dans une petite ville du Piémont (nord de l’Italie). Ce sont les contraintes de l’après-guerre et la flambée des prix des denrées alimentaires qui incitent alors Pietro Ferrero à utiliser des noisettes pour faire de la pâte à tartiner en remplacement du chocolat, rare et cher. 

2 millions 

Chaque jour, deux millions de pots de Nutella sortent des chaînes de production de l’immense usine italienne d’Alba. Mais Ferrero ne produit pas que la célèbre pâte à tartiner. Parmi les produits phares de la marque : Kinder, Tic Tac ou encore Mon Chéri. 

Lire aussi

Lire aussi

Une noisette sur trois

Pour réaliser le Nutella, mais aussi d’autres spécialités comme les 24 millions de Ferrero Rocher produits quotidiennement, Ferrero consomme pas moins d’"un tiers de la production mondiale de noisettes", a indiqué récemment le président de Ferrero en Italie, Francesco Paolo Fulci.

10 milliards

Détenu par la famille Ferrero, le groupe n’est pas côté en bourse. En 10 ans, Ferrero, qui emploie plus de 40.000 personnes à travers le monde, a doublé son chiffre d’affaires, le portant à près de 10 milliards d’euros, pour des bénéfices très confortables qui ont atteint en 2015 près de 900 millions d’euros, avant impôts. Pour l’an passé, le groupe souligne la bonne performance de ses ventes dans la plupart de l’Europe à l’exception de… l’Italie. 

100%

Très fort consommateur d’huile de palme pour la confection de ses confiseries, Ferrero n’a pas échappé à la polémique entourant cette huile végétale en raison des risques qu’elle fait peser sur la santé, mais aussi sur la biodiversité à travers les déforestations qu’elle engendre, notamment en Asie. Toutefois, Ferrero s’est engagé ces dernières années à utiliser de l’huile de palme durable et a tenu cet engagement. En témoigne le rapport 2016 de l’ONG écologiste WWF consacré à cette culture, qui atteste que le groupe italien consomme aujourd’hui 100% d’huile de palme durable. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.