A Saint-Nazaire, l'exploitation laitière des Guéno ne s'en sort pas

DirectLCI
Dans une exploitation laitière près de Saint-Nazaire, quatre associés essayent de sortir la tête de l'eau dans cette crise agricole qui se détériore de jour en jour. Chaque année, ils effectuent près de 27.000 euros de recettes mais dépensent près de 33.000 euros, soit une perte de 6.000 euros par an. Les premiers frais sont les soins vétérinaires, les factures d'eau, suivies par les prêts à rembourser, qui représentent près de 24% des dépenses. Ces derniers ne veulent pas plus d’argent mais de meilleurs prix et une meilleure répartition entre les différents intermédiaires.

Plus d'articles

Lire et commenter