Agnès Verdier-Molinié : "La dépense sociale génère du chômage"

ECONOMIE
DirectLCI
Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation IFRAP, revient sur les propos de la secrétaire d'Etat en charge de la famille, Laurence Rossignol. Pour elle, la France met trop l'accent sur le coût du travail. Une dépense sociale qui créé du chômage. 10% en France contre 5 ou 6 % dans certains pays par exemple.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter