Air France : "L'impression qu'il fallait aussi des pilotes mis en cause" selon le SNPL

DirectLCI
Deux pilotes comparaissent ce jeudi devant un conseil de discipline à Air France, suite à l'affaire des "chemises déchirées". La compagnie les accusent d'avoir facilité l'accès aux manifestants en colère. Véronique Damon, porte-parole du syndicat National des Pilotes de Lignes (SNPL) appelle la direction à la modération.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter