Alstom : "Le gouvernement n’a pas accepté d’être mis devant le fait accompli"

DirectLCI
"Le gouvernement n’a pas accepté d’être mis devant le fait accompli. Notre première action a consisté à invoquer le décret de contrôle des investissements étrangers en France", a déclaré mercredi le ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, sur le dossier Alstom.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter