Après le Vélib', vers un fiasco Autolib' ?

DirectLCI
L'ECO - Si jusqu'à présent, le montant du dédomagement à Autolib' était une négociation, c'est devenu un conflit avec la mairie de Paris et un potentiel désastre financier.

Pour éponger le déficit du service d'autopartage Autolib', Vincent Bolloré réclame 40 millions d'euros par an jusqu'en 2023 à Paris et aux communes concernées. En effet, son contrat conclu avec la mairie de Paris en 2011, sous l'ère Delanoë, stipule que l'industriel breton ne prend en charge les pertes que jusqu'à 60 millions d'euros, d'où son refus de tout régler tout seul. Notons que le déficit cumulé d'Autolib' atteindrait les 293 millions d'euros d'ici cinq ans. Comment expliquer ces chiffres ? Quels en sont les enjeux ?

Ce vendredi 1er juin 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L’éco", nous parle du déficit du service d'autopartage Autolib'. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 01/06/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter