Areva publie une perte provisoire historique de 4,9 milliards d'euros

DirectLCI
Le groupe enregistre des pertes records en raison des coûts de construction de l'EPR de Flammanville plus élevés que prévus et d'une baisse généralisée d'attrait pour le nucléaire depuis le drame de Fukushima.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter