Souffrant de la concurrence de SpaceX, Ariane va supprimer 600 postes

Les essentiels LCI du vendredi 25 septembre 7h00

SPATIAL - Ces suppressions de postes vont concerner la France et l'Allemagne au sein du groupe européen de lanceurs spatiaux.

Face la concurrence de l'Américain SpaceX et du développement du tourisme spatial, le constructeur européen de fusées Ariane va adopter un plan de départs volontaires, impliquant 600 suppressions de postes aussi bien en France qu'en Allemagne. D'après l'information dévoilée par le magazine Challenges mercredi 22 septembre et confirmée par la direction à l'AFP, ce plan a pour objectif de "réduire les coûts et restaurer la compétitivité sur le marché commercial". 

Toute l'info sur

SpaceX se lance dans le tourisme spatial

"Il faudra faire partir 150 à 200 personnes"

Ainsi, le groupe a en ligne de mire Ariane 6, fusée développée par l'Agence spatiale européenne visant à remplacer Ariane 5 avec un premier vol prévu en 2022. Les perspectives de lancement d'Ariane 6 portent sur un besoin de sept tirs par an, 30% de moins que lors du lancement du projet 2014, forçant l'entreprise à réduire ses coûts. Si aucun site ne sera fermé avec ce plan, selon la direction des ressources humaines qui se refuse à parler de "plan social", "tous les postes de travail sont concernés, sauf les personnels en atelier", d'après cette fois une source syndicale à l'AFP. 

Lire aussi

Philippe Gery, délégué syndical central CFE-CGC, a fait le calcul : "Sachant qu'en France on a 350 départs naturels chaque année, si on y ajoute le flux d'embauches que l'entreprise va maintenir, il faudra faire partir 150 à 200 personnes" sur les plus de 7500 salariés du groupe. Le nombre est conséquent mais loin de celui annoncé ces dernières semaines de 2500 suppressions de postes, comme le décrit Challenges. En 2020, le groupe européen a réalisé 2,5 milliards de chiffre d'affaires. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 cas à nouveau franchi ce mercredi

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.