Ascométal: le sort des 2.000 salariés suspendu à un accord de dernière minute

ÉCONOMIE
Le tribunal de commerce de Nanterre a commencé jeudi à examiner la situation du fleuron sidérurgique français Ascométal qui, sans accord de dernière minute entre son actionnaire et ses créanciers, devrait être mis en redressement judiciaire.
Lire et commenter