Impôts, écoles, fonctionnaires... Cinq ans après l'élection de Hollande, comment va la France ?

Impôts, écoles, fonctionnaires... Cinq ans après l'élection de Hollande, comment va la France ?

BILAN - A 25 jours du premier tour de l'élection présidentielle, "Les Echos" publient le bilan économique du quinquennat de François Hollande. Augmentation des impôts, réformes de l'Education nationale, nombre de fonctionnaires... LCI revient sur 4 chiffres-clés.

Comme chaque année, Les Echos publient le bilan économique de l'année passée dans un cahier spécial. A l'approche de l'élection présidentielle, le quotidien s'est penché sur le bilan complet du quinquennat Hollande et passe au crible de nombreux sujets tels que les impôts, le déficit, la sécurité, l'éducation, l'industrie ou encore l'innovation. 

LCI a sélectionné quatre sujets clés et enjeux majeurs de l'élection présidentielle à venir : 

Les fonctionnaires

C'est l'un des sujets forts de la campagne présidentielle. Alors que François Fillon souhaite diminuer le nombre d'agents publics de 500.000, Benoît Hamon souhaite, lui, l'augmenter. Sous le quinquennat Hollande, le nombre de fonctionnaires a en tout cas progressé. Fin 2015, on en décomptait 5,.45 millions contre 5,36 millions fin 2011, soit une hausse de 1,7% en quatre ans. Selon le décompte des Échos, ce sont les collectivités locales qui ont embauché le  plus de fonctionnaires.

Et pourtant, en 2016 on décomptait 81,8 fonctionnaires pour 1000 habitants contre 82,3 en 2011. La raison ? La population augmente. 

Lire aussi

L'éducation

Le quinquennat Hollande aura aussi été marqué par les nombreuses réformes de l'Education nationale. Avec près de 9 milliards d'euros d'investissement, l'éducation demeure l'une des plus grosses dépenses de l'Etat. Depuis 2012, le gouvernement a réformé à tour de bras : modification de l'organisation du temps scolaire, révision des programmes, formation des enseignants... Pourtant, les enseignants se disent "désabusés" et le taux de satisfaction des personnels de l'éducation est très faible (25%), selon le baromètre annuel du syndicat d'enseignants de l'Unsa. 

Selon ce même baromètre, les enseignants pensent majoritairement que pour que chaque jeune réussisse à l'école, il faudrait modifier la gestion du système éducatif (50%), loin devant la modification des pratiques d'enseignement (27%) et la création de postes (18%).

Les impôts

Lire aussi

En vidéo

François Hollande fait le bilan de son quinquennat

Depuis 2012, les impôts ont augmenté de 44 milliards d'euros, selon les chiffres de Valérie Rabault (PS), la rapporteure du Budget. Les impôts locaux ont, eux aussi, augmenté de deux milliards d'euros. Bonne nouvelle pourtant, la part des ménages imposables a baissé et devrait même chuter à 44% des foyers fiscaux l'année prochaine. 

Le seuil d’entrée dans l’impôt a été repoussé durant le quinquennat Hollande, indique Les Echos. Pour une personne seule, il est passé de 13.275 euros en 2012 à 16.411 euros en 2017. Pour un couple avec deux enfants, l'écart est encore plus grand : de 26.614 euros en 2012 à 41.418 euros en 2017.

La police

Alors que 13.000 emplois de policiers et gendarmes avaient été supprimés sous Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012,  François Hollande a tenté de renverser la balance. Le budget 2017 du ministère de l'Intérieur a notamment été marqué par une hausse de 3,7%. Au total, ce sont près de 9000 nouveaux postes de policiers et gendarmes qui ont été actés durant son quinquennat. En plus de ces chiffres, le président de la République avait annoncé un coup de pouce substantiel de 250 millions d'euros pour moderniser la police et l'engagement en 2016 de 865 millions d'euros sur cinq ans pour améliorer les carrières et les primes de risques.

Lire aussi

Pas de quoi calmer les tensions pour autant. Car avec la mise en place de l'Etat d'urgence, la sécurisation d'évènements tels que l'Euro 2016 ou la COP21, les conditions de travail des policiers et gendarmes n'ont cessé de se détériorer et la tension monte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinats"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

Fin de la traque dans les Cévennes : comment les gendarmes ont poussé le fugitif à se rendre

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.