Autolib' s'arrêtera progressivement d'ici au 31 juillet

Autolib' s'arrêtera progressivement d'ici au 31 juillet

DirectLCI
FIN - Autolib' a annoncé lundi 25 juillet que le service prendrait fin définitivement le 31 juillet. Le nombre de voitures et de stations disponibles diminuera progressivement à partir du 2 juillet.

Au 31 juillet, Autolib' appartiendra au passé. Après la résiliation, jeudi, du contrat avec le syndicat mixte Autolib' Vélib', qui réunit 103 communes dont Paris, le service de voitures électriques en autopartage a annoncé lundi un arrêt progressif d'ici au 31 juillet. "Jusqu’au 1er juillet, le Service Autolib' fonctionnera comme d’habitude puis, dès le 2 juillet, le nombre de stations et de véhicules disponibles diminuera progressivement", indique Autolib' a ses abonnés.


"On va continuer le service normalement. Le but était de trouver un accord avec le syndicat mixte pour que les abonnés puisse continuer à utiliser Autolib'", précise Samir Mohamdi, secrétaire FO de la délégation unique du personnel d'Autolib', contacté par LCI. "Jusqu'au 31 juillet, on devrait retirer de la circulation les véhicules abîmés ou qui nécessitent trop de réparations, puis on retira tous les véhicules."

En vidéo

VIDÉO - Clap de fin pour Autolib' : Paris résilie le contrat

Quelles conséquences directes pour les usagers ? "Concernant la mensualité d’abonnement Premium, celle du mois de juillet vous sera offerte, et les suivantes ne vous seront pas facturées. Votre abonnement ne sera pas reconduit", indique Autolib' dans son message aux abonnés. Dès le 2 juillet, "les stations fermées seront indiquées comme indisponibles sur l’application ou le site Autolib'. Nous vous recommandons fortement de réserver votre place à l’arrivée avant de commencer une location, ceci afin d’éviter tout abandon de véhicule hors station conformément aux CGAUs", explique le message.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter