Avec la crise sanitaire, le chômage a bondi de 7,5% en 2020

Au quatrième trimestre 2020, les chiffres du chômage ont connu une baisse de 2,7% par rapport au trimestre précédent. Pourtant, on est en pleine crise.

EMPLOI - La France a compté, en 2020, 265.400 chômeurs en plus en catégorie A, selon des chiffres de la Dares publiés mercredi. Un bond de 7,5%, limité par le recours au chômage partiel et une activité moins réduite lors du second confinement.

Une flambée du chômage, tempérée par les dispositifs mis en place et l'impact moindre du second confinement. Les chiffres publiés mercredi 27 janvier par la Dares, service statistique du ministère du Travail, font apparaître que le nombre de chômeurs en catégorie A a bondi de 7,5% en un an, avec 265.400 inscrits supplémentaires au 4e trimestre 2020, par rapport au 4e trimestre 2019.

Mais cette aggravation a été tempérée à la fin de l'année 2020. Au 4e trimestre, le nombre de chômeurs en France (hors Mayotte) a diminué de 2,7% par rapport au trimestre précédent pour s'établir à 3,816 millions, selon les données de la Dares. L'effectif cumulé des catégories A, B, et C incluant les demandeurs d'emploi en activité réduite atteint 6 millions, en baisse de 1,3% au 4e trimestre, mais en hausse de 4,5% sur un an.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

Lire aussi

Chômage stable en fin d'année

La baisse au 4e trimestre et celle plus forte au 3e (-11%), qui s'expliquait avant tout par des bascules de chômeurs ayant repris une activité réduite (catégories B et C), n'ont pas permis de rattraper la hausse historique au deuxième trimestre, dûe au confinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 (+815.500, soit +24,5%).

Au dernier trimestre, malgré le deuxième confinement, il n'y a pas eu d'afflux de demandeurs d'emploi. L'activité a été moins réduite que lors du premier confinement et le chômage partiel a joué son rôle de bouclier. En novembre, 3,1 millions de salariés ont ainsi été en chômage partiel et 2,4 millions en décembre, selon la Dares. Sur ce seul mois de décembre, le chômage a été stable (+0%). 

Sur le même sujet

Lire et commenter