Bonne et mauvaise nouvelles : Disney choisit la France quand Ford la quitte

Bonne et mauvaise nouvelles : Disney choisit la France quand Ford la quitte
ÉCONOMIE

L'ECO - Ford a renoncé à investir à Blanquefort, mettant en péril 1 000 emplois. Malgré tout, on peut se réjouir, car Disney a décidé d'investir deux milliards d'euros en France.

Toute l'info sur

La Matinale

Faute de rentabilité, Ford Europe a décidé de ne plus investir dans son site de production de boîtes de vitesses de Blanquefort, en Gironde, où un millier d'emplois sont menacés. Par ailleurs, le groupe Disney a annoncé ce mardi un investissement de deux milliards d'euros pour agrandir le parc Disneyland Paris. Une décision prise à l'issue d'une rencontre entre Emmanuel Macron et le PDG de Disney Bob Iger. Quelles réactions ont suivi cette bonne nouvelle ? Quid des employés de l'usine de Ford ?

Ce mercredi 28 février 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de Ford et de Disney. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 28/02/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent