Botox + Viagra = moins d'impôts, le tour de passe-passe fiscal de Pfizer

Botox + Viagra = moins d'impôts, le tour de passe-passe fiscal de Pfizer

EDITO ECO. Laurent Guez, éditorialiste aux "Echos", revient sur le rapprochement polémique de Pfizer et Allergan. Cette union donnera naissance à un nouveau numéro un mondial de la pharmacie qui produira notamment le Botox ou le Viagra. Ce mariage va surtout permettre un tour de passe-passe fiscal à Pfizer, qui peut ainsi délocaliser son siège administratif en Irlande, où est basé Allergan, et réduire nettement son taux d’imposition.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.