Bourse : la Deutsche Bank entraîne les banques européennes dans sa chute

Bourse : la Deutsche Bank entraîne les banques européennes dans sa chute

ECONOMIE - Le retrait de plusieurs investisseurs de la première banque allemande a fait plonger les titres des autres groupes financiers européens ce vendredi. Le titre de la Deutsche Bank avait perdu plus de 7% dès l'ouverture de la Banque de Francfort.

Les préoccupations sur la solidité de la Deusche Bank continuent de peser sur les marchés. Le retrait de plusieurs investisseurs a fait chuter le titre de la banque allemande de plus de 7% lors de l’ouverture de la banque de Francfort ce vendredi, faisant au passage, chuter les bourses de Paris, Londres, Zurick ou Milan. 

A 10h11, le groupe Société Générale perdait 3,94% à 29,60 euros à Paris, après avoir lâché plus de 5%. La banque Barclays reculait, elle, de 3,53% à 161,40 pence à Londres, alors qu’Unicredit perdait 4,81% à 1,94 euro et Santander 4,74% à 3,76 euros. UBS, dont les sièges sont à Bâle et à Zurich, reculait pour sa part de 3,38% à 12,59 francs suisses. 

Le gouvernement allemand entretient l'inquiétude des investisseurs

Il y a "une aggravation de la perception du risque par les investisseurs", constate Alexandre Baradez, un analyste de IG France. Comme le soulignent Les Echos, le risque d’une amende de 14 milliards d’euros et les rumeurs sur un éventuel plan de sauvetage alimentent l’inquiétude des investisseurs. L'information, jeudi, selon laquelle une dizaine de fonds spéculatifs avaient commencé à réduire leur exposition à Deutsche Bank a causé la panique à Wall Street. 

Une peur fondée sur bien peu, finalement, puisque l'amende en question a finalement été établie à 5,4 milliards de dollars. Les marchés rassurés, la banque allemande a finalement bondi de 7,54%, peu avant la clôture de la Bourse de Francfort

Les craintes sur la santé financière de Deutsche Bank, une énorme banque aux multiples ramifications internationales, s'étaient particulièrement renforcées dans la soirée. Selon l’analyste financier, cette information avait "mis un peu le feu aux poudres", d'autant que les acteurs financiers s'alarmaient de voir le gouvernement et l'institution financière adopter une stratégie de statu quo.

VIDEO - Subprimes : Deutsche Bank, une amende record

En vidéo

Subprimes : Deutsche Bank sous le coup d'une amende record

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

    EN DIRECT - Vaccination des enfants fragiles : "Nous pourrions l'ouvrir à compter de mi-décembre", indique Olivier Véran

    Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

    Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

    Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.